AccueilActualitéAlgérieHadj 2023 pour les Algériens : voici les critères de sélection

Hadj 2023 pour les Algériens : voici les critères de sélection

Algérie – Après avoir lancé officiellement les inscriptions du grand pèlerinage, les Algériens vont découvrir les critères de sélection pour le hadj 2023. Dzair Daily vous dévoile tous les détails dans ce numéro du 15 janvier 2023.

En effet, le ministère de l’Intérieur de la Collectivité locale se dit prêt à autoriser les listes. Celles des gagnants de la loterie des deux années précédentes. C’est-à-dire les gagnants de l’année 2020 et 2021 qui n’ont eu la chance de consommer leur Hadj l’année dernière. Et ce, en raison du facteur d’âge. Pour cette année, les Algériens vont découvrir les critères de sélection pour le hadj 2023.

Bonne nouvelle pour les désireux de rejoindre l’endroit le plus saint de l’Islam ! Effectivement, selon ce que rapporte le quotidien Echorouk, les listes relatives aux deux années précédentes, 2020 et 2021, passeront sous un examen minutieux. Rappelons-le, celles-ci ont été suspendues en raison de la propagation de la Covid-19.

Cela dit, l’Office national du Hajj et de la Omra veillera à contrôler et à analyser les listes en question. Cela, dans le but d’exclure les personnes décédées ou celles qui ne sont pas en capacité d’accomplir les rituels. Ainsi, la sélection sera basée sur l’ordre numérique. Par ailleurs, en cas d’augmentation de quota accordé à l’Algérie, tous les lauréats des deux listes pourront y participer sans exception.

Hadj 2023 : les autorités algérienne demandent l’augmentation du quota de pèlerins

Dans la lignée des critères de sélection, la même source a révélé que dans le cas où les autorités saoudiennes gardaient le même nombre de pèlerins accordé à l’Algérie, une partie des pèlerins lauréats du tirage de l’année 2022 se verra conservée à la saison prochaine. Il sied de noter que le quota délivré s’élève à 41.000 personnes. Cela dit, les autorités algériennes ont officiellement demandé l’augmentation de son quota de pèlerins.

Et ce, en raison du nombre de demandes et de la population du pays, a-t-on appris de la même source médiatique. S’exprimant sur le sujet, l’expert en tourisme, Ali Menacer, a déclaré qu’en cas d’accord d’autorisation à la liste 2021 et 2022, les personnes concernées seront sélectionnées en fonction de la priorité. Ce qui, selon lui, est faisable compte tenu de la levée des restrictions relatives aux rituels du hadj.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici