AccueilSociété et CultureSociétéHadj 2022 pour Algériens : les nouvelles conditions dévoilées 

Hadj 2022 pour Algériens : les nouvelles conditions dévoilées 

Algérie – Les services de la wilaya de Batna ont levé le voile sur les conditions requises pour l’accomplissement du rituel du Hadj au titre de l’année 2022 pour les citoyens algériens. On les expose pour vous dans la suite de cet article du vendredi 6 mai 2022.

En effet, près d’un million de fidèles seront autorisés cette année à accomplir le cinquième pilier de l’islam. Cependant, pour assurer la sécurité des pèlerins, le rituel religieux sera soumis à des obligations sanitaires. Ainsi, les services de la wilaya de Batna ont tenu à communiquer les nouvelles conditions relatives à l’accomplissement du Hadj pour les Algériens au titre de l’année 1443 de l’Hégire, correspondant à 2022. 

Effectivement, les Algériens peuvent de nouveau participer au grand pèlerinage annuel. Et ce, après une suspension qui a duré deux (2) années consécutives, en raison de la situation sanitaire. Néanmoins, pour se rendre aux lieux saints de l’Islam, les pélérins Dz doivent se plier à certaines règles. Tout d’abord, il faut noter que la procédure concerne exclusivement les personnes qui figurent sur les listes supplémentaires pour les saisons du Hadj 2019 et 2020.

Les mesures portent également sur l’âge. En effet, la personne autorisée à accomplir le Hadj ne doit pas dépasser les 65 ans. Cela, à partir du 30 juin 2022. En outre, les hadjis sont tenus de présenter un résultat négatif du test PCR pour un échantillon prélevé dans les 72 heures avant le voyage. C’est ce qui ressort du même communiqué.

les conditions requises pour l’accomplissement du Hadj : davantage de détails

Parmi les conditions d’accès au berceau de l’Islam, on cite aussi l’obligation de l’achèvement du schéma vaccinal. Par ailleurs, il est impératif aux pèlerins algériens de posséder un passeport dont la validité est d’au moins six (6) mois. Il s’agit là encore de ce que dont nous informe le même document.

algériens hadj 2022 conditions

Il convient de noter que le quota des fidèles algériens autorisés à effectuer le Hadj, fixé à 41.300 personnes en 2020, vient de baisser de moitié. Soit 18.697 pèlerins. Une décision prise par l’Arabie saoudite. Et ce, dans l’objectif d’assurer la sécurité des hadjis et entraver la propagation du virus à couronne.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes