24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
lundi, 22 juillet 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesHadj 2021 : Les raisons qui peuvent faire rater le pèlerinage aux...

Hadj 2021 : Les raisons qui peuvent faire rater le pèlerinage aux Algériens

Publié le

- Publicité -

Algérie – Des mesures sanitaires strictes imposées par le gouvernement d’Arabie saoudite poussent les agences de voyage chez nous à exclure l’idée du pèlerinage pour les Algériens pour cette saison de Hadj 2021.

En effet, des restrictions sanitaires strictes ont été imposées par l’Arabie saoudite pour les personnes venant de l’extérieur du pays, comme l’obligation d’avoir reçu la deuxième dose du vaccin anti-Covid-19. De ce fait, les agences de voyages et de tourisme en Algérie se trouvent réticents à la possibilité qu’il puisse y avoir une chance aux Algériens de participer au Hadj 2021.

Dans le détail, de multiples raisons poussent les spécialistes dans le domaine du tourisme à croire que les Algériens vont rater le pèlerinage pour la deuxième année consécutive. Ali Menacer, expert et détenteur d’une agence de voyage, explique ces raisons au quotidien Echorouk, ce mardi 23 mars 2021.

- Publicité -

L’orateur se montre sceptique par rapport à la probabilité selon laquelle le Hadj serait accessible aux Algériens cette année. Sa position est motivée par les conditions mises en place par le gouvernement saoudien. Et ce, dans le but de lutter contre la pandémie du coronavirus.

| Lire aussi : Hadj et Omra 2021 pour Algériens : Le vaccin anti-Covid sera obligatoire ?

L’intervenant explique que ces conditions demeurent presque impossibles pour de nombreuses personnes. Notamment, le fait que le pèlerin doit impérativement avoir reçu deux doses du vaccin anti-Covid-19. Cela, avant de se rendre à la Mecque. Ce qui n’est pas réalisable pour les Algériens, vu la lenteur du processus de vaccination dans le pays, explique-t-il.

De plus, parmi les raisons qui poussent le spécialiste à bannir l’idée du Hadj pour cette année, est que le fait qu’il n’y a pas eu de tirage au sort. Car il indique que la liste tirée au sort en 2020 doit être mise à jour. D’autant plus que l’Arabie Saoudite a mis en place de nouvelles exigences en ce qui concerne l’âge du pèlerin. Il a été fixé entre 18 et 60 ans.

- Publicité -

Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs ne s’est pas encore prononcé à ce sujet. Aucune annonce officielle n’a été faite sur l’éventualité d’une année blanche pour les candidats algériens au Hadj 2021. N’empêche qu’Ali Menacer confirme que le convoi concerné par la contractualisation avec les Saoudiens ne s’est pas déplacé. Il n’est pas venu pour les négociations stratégiques, afin d’œuvrer pour le bon déroulement du pèlerinage.

Sujet connexe : Hadj 2020 en Algérie : Les gagnants de la loterie 2020 iront en 2021

En contrepartie, le même locuteur estime que le sujet de la Omra et du Hadj pour les Algériens ne pourra être abordé qu’à partir du mois de juin 2021. Notons par ailleurs que cette période de crise sanitaire rime bien avec des contraintes diverses. Les conditions financières que vivent les agences de tourisme dans le pays sont très critiques.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -