AccueilGuide VoyagesHadj 2021 pour Algériens : Vers la poursuite de la suspension des...

Hadj 2021 pour Algériens : Vers la poursuite de la suspension des vols ?

Algérie – L’Arabie saoudite envisagerait d’interdire le pèlerinage pour les étrangers, dont les Algériens pour cette saison de Hadj 2021, et ce, pour la deuxième année consécutive.

En effet, avec l’augmentation des cas atteints par la Covid-19 dans de nombreux pays du monde et l’apparition de différents nouveaux variants, l’Arabie saoudite aurait prévu de suspendre le pèlerinage pour les musulmans étrangers, notamment les Algériens, pour cette saison de Hadj 2021.

C’est l’agence de presse britannique Reuters, citée par Algérie Eco ce mercredi 5 mai, qui a diffusé cette information. Selon cette source, le gouvernement autoriserait seulement les ressortissants saoudiens à faire le pèlerinage. Mais aussi, ceux qui résident dans le Royaume. Cette décision interviendrait dans le but de lutter contre la propagation du Coronavirus et ses nouvelles souches.

Cela dit, les personnes autorisées doivent être soit vaccinés contre le coronavirus ou guéris depuis une longue période. Cependant, même si le sujet de cette nouvelle suspension fait l’objet de nombreuses controverses, aucune information officielle n’a été divulguée jusque-là par les autorités concernées.

Hadj 2021 : De nouveaux plans en vue pour les pèlerins algériens

Il est à noter qu’en dehors des circonstances sanitaires actuelles, plus de 2,5 millions de personnes se dirigeaient chaque année vers le Royaume saoudien pour le pèlerinage et la Omra. Ce qui rapportait au pays près de 12 milliards de dollars annuellement.

Bien qu’en 2020, le Hadj était totalement suspendu, cette année le gouvernement saoudien avait d’autres plans. Les autorités auraient prévu d’autoriser le pèlerinage à un certain nombre de musulmans étrangers vaccinés. Néanmoins, cette décision aurait prêté à confusion. Celle-ci porte sur le type de vaccin, son efficacité, ainsi que la propagation des nouveaux variants.

De ce fait, l’Arabie Saoudite aurait reconsidéré ses plans. Et ce, en permettant aux Saoudiens seulement et personnes résidant dans le pays d’accéder à la Mecque. Ces citoyens auront à se soumettre à des restrictions supplémentaires. Elles émergeront pour l’occasion.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes