AccueilActualitéFranceGuerre d'Algérie : la France s'apprête à publier des archives inédites

Guerre d’Algérie : la France s’apprête à publier des archives inédites

Algérie – La France annonce qu’elle prévoit de publier des archives jamais dévoilées auparavant concernant la guerre d’Algérie. On vous relate toute l’information, dans cette édition, du 1 février 2022.

En effet, l’Institut national de l’audiovisuel (INA) français a émis une déclaration. Celle-ci concerne l’éventuelle publication d’archives inédites que la France envisage de dévoiler relatives à la guerre d’Algérie. En tout cas, c’est ce qu’a indiqué le quotidien arabophone Echorouk.

Dans ce contexte, l’institut a divulgué le contenu des archives qu’il s’apprête à publier. Il s’agit donc de documents historiques. Mais aussi, de témoignages vivants qui relèvent de la révolution algérienne. Cela vient conformément aux recommandations de l’historien Benjamin Stora. De même, sous la direction du Président français, Emmanuel Macron. 

En outre, l’Institut français a annoncé la date prévue pour la publication des archives en question. C’est à compter du 1er mars 2022. De plus, cela se ferait à travers le site internet officiel de la tutelle. Cette déclaration a fait l’objet d’un communiqué de l’INA français. Du moins, c’est ce que précise la source médiatique précitée.

Algérie – France : les secrets non-révélés des archives de la guerre

Dans le détail, l’institut en question dévoilerait les dites publications par étape. Dans un premier temps, celui-ci dévoilerait 180 heures d’entretiens avec des civils et des combattants des deux camps, algérien et françai. Ainsi, cette nouvelle source historique est constituée de soixante-six (66) témoins. Ceux ayant personnellement vécus la guerre d’Algérie (de 1954 à 1962).

Par ailleurs, le rapport de Benjamin Stora suppose que cette initiative s’inscrit dans un cadre bien déterminé. Il est question d’accélérer le processus de déclassification des documents. Par conséquent, parvenir à permettre le transfert de certaines archives de la France en Algérie. Souligne Echorouk

Pour conclure, il est important de noter que ce pas vient à l’occasion du soixantième anniversaire de la signature des accords d’Evian. Qui coïncide avec le 18 mars 1962. Ainsi, cela va permettre d’apporter lumière à de nombreux faits inédits jusqu’à présent. Ceux liés à la guerre d’Algérie évidemment. Indique la même source encore.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes