Grâce présidentielle 2021 en Algérie : Tebboune élargit la liste des détenus à libérer 

Algérie – Le ministère de la Justice en Algérie a annoncé que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a accordé une grâce présidentielle a une nouvelle catégorie de détenus. Découvrez ce 14 juillet 2021, le nouveau groupe bénéficiaire de la mesure présidentielle.

Effectivement, le chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune, a signé un décret portant des mesures de grâce présidentielle, en Algérie. Cela, à l’occasion de la célébration de la fête de l’Indépendance. Et ce, au profit des jeunes poursuivis pénalement et se trouvant en détention. Il s’agit de ceux ayant commis des faits liés à l’attroupement. Néanmoins, le président a élargi la liste des emprisonnés à libérer en ce mois de juillet.

En effet, le département de Abderrachid Tabi a fait état d’une autre catégorie condamnée par la justice et concernée par la mesure de grâce. Il s’agit, effectivement, des jeunes incarcérés pour avoir commis des tricheries aux épreuves du baccalauréat 2021. C’est ce qui ressort d’un communiqué du département ministériel de la Justice, rendu public, mardi, sur sa page Facebook officielle.

Selon la même source, cette mesure d’élargissement porte sur soixante (60) détenus. Ces derniers pourront bientôt rejoindre leurs familles. Cela, à l’occasion de l’Aïd El Adha, a ajouté le même communiqué. Dans le même sillage, la tutelle a fait savoir que les autorités compétentes ont procédé à la prise des mesures appropriées.

Grâce présidentielle pour 18 détenus

Il convient de signaler que la catégorie d’emprisonnés susmentionnée sera libérée avant la fin de cette semaine. C’est toujours selon la même source. En outre, le ministère de la Justice a informé que le président de la République a décidé des mesures complémentaires de clémence. Celles-ci s’ajoutent, en effet, à celles prises en début du mois. C’est ce qu’on lit dans un autre communiqué, publié aujourd’hui, via le même réseau social.

Le département ministériel susvisé n’a pas dévoilé ces nouvelles mesures prises par le chef d’État. « Le contenu de ces mesures fera l’objet d’un communiqué dans les heures qui suivent », a précisé la même source. Pour mémoire, Abdelmadjid Tebboune a accordé une grâce présidentielle à des détenus du mouvement populaire Hirak. Le nombre de ces derniers est égal à 18 personnes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes