19.9 C
Alger
19.9 C
Alger
lundi, 17 juin 2024
- Publicité -
AccueilPolitiqueGéopolitiqueLe gouvernement Espagnol espère un retour à la normale des relations avec...

Le gouvernement Espagnol espère un retour à la normale des relations avec l’Algérie

Publié le

- Publicité -

Algérie – Les relations diplomatiques entre le gouvernement algérien et son homologue espagnol connaissent toujours une tension sans précédent, après que Madrid a changé sa position sur la question du Sahara Occidental. Plus de détails à ce sujet ce vendredi 27 mai 2022. 

Nouvel épisode dans la crise politique entre Alger et Madrid. Cette fois-ci, il semble que le gouvernement espagnol essaie d’améliorer et d’apaiser les tensions avec l’Algérie. À ce propos, la ministre de la Transition écologique et du Défi démographique d’Espagne ; Teresa Ribera, a exprimé son espoir que les relations algéro-espagnoles reviennent à la normale.  

La responsable est revene sur la question, dans un communiqué de presse, publié sur le site Internet de la télévision espagnole (RTV). Ainsi, elle a indiqué que les relations entre les deux pays vont bientôt revenir à la normale. Selon elle, les choses reviendront progressivement à la normale entre Alger et Madrid. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk

- Publicité -

Dans le même contexte, la ministre espagnole estime que la situation actuelle entre l’Algérie et l’Espagne nécessite d’être traitée avec calme et sagesse. Et cela comme les circonstances l’exigent. Pour rappel, cette tension politique entre les deux pays a débuté depuis le changement de position de Madrid. Et cela en ce qui concerne le dossier du Sahara Occidental. 

Teresa Ribera : « Malgré la crise, l’Algérie reste un partenaire énergétique fiable »

Le 18 avril dernier, la vice-première ministre espagnole a déclaré que l’augmentation que l’Algérie entend approuver sur le prix du gaz destiné vers son pays sera modérée. Selon la même source médiatique, Ribera avait annoncé l’intention de la société algérienne Sonatrach, d’augmenter les prix depuis octobre dernier. Par ce qu’elle a estimé que ses tarifs étaient bien inférieurs à ceux pratiqués sur le marché mondial. 

Par ailleurs, la membre du gouvernement espagnol a répondu sur une question par rapport au changement de position de l’Espagne sur la question du Sahara Occidental. À ce sujet, elle a indiqué qu’il est nécessaire pour son pays d’entretenir d’excellentes relations avec le Maroc et l’Algérie.

- Publicité -

Elle poursuit son discours en soulignant que « L’Algérie est un pays qui respecte ses engagements. Et l’approvisionnement en gaz de l’Espagne restera assuré pour longtemps ». La responsable a indiqué que son gouvernement a pleinement confiance que son homologue algérien respecte ses engagements envers l’Espagne.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -