Gouvernement Algérie 2021 : ce qu’il faut savoir sur la liste des nouveaux ministres

Algérie – On vous présente ci-dessous tout ce que vous devez savoir sur la nouvelle composante du gouvernement 2021 ainsi que sur les ministres désignés.  

Le porte-parole de la Présidence de la République par intérim, Samir Aggoune a annoncé, ce mercredi, la liste des nouveaux ministres du gouvernement en Algérie pour l’année 2021. Dzair Daily va vous retransmettre, aujourd’hui 08 juillet 2021, la liste des ministres. En plus des principaux changements opérés par la Présidence de la République.

Étant en période de crise, cette nouvelle composition promet d’être économique. En effet, en plus de son poste autant que Premier ministre ; Aïmene Benabderrahmane aura également pour mission de diriger le secteur des finances. On notera aussi le grand retour du diplomate Ramtane Lamamra. Celui-ci a été élu à la tête du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale établie à l’étranger. 

Quant au nombre des ministres délégués, il a été réduit à deux (02) ministres au lieu de cinq (05) précédemment. On commencera par citer Nassim Dhiafat. Il a été désigné comme ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Micro Entreprise. Et on conclura par Yacine El-Mahdi Walid qui a été nommé autant que délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Économie de la connaissance et des startups.

Voici la composante des ministères de souveraineté

En ce qui concerne cette partie du gouvernement, elle est composée par Kamal Beldjoud qui a été désigné comme ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire. Pour ce qui est du secteur de la Justice, il est à présent présidé par l’ancien premier président de la Cour suprême. À savoir Abderrachid Tebbi.

On mentionnera aussi que quinze (15) ministres ont été reconduits à ce nouveau gouvernement. Parmi eux, Youcef Belmehdi qui a été nommé à la tête du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs. Ou encore Abdelbaki Benziane qui a pour responsabilité de diriger le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville est, pour sa part, présidé par Mohamed Tarek Belaribi. Et celui de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme par Kaouthar Krikou. S’agissant  du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, il sera géré par Abderrahmane Benbouzid. Pour conclure, on notera que toutes ces informations ont été tirées du site de l’APS

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes