AccueilFootGernot Rohr compare l’équipe d’Algérie à l’Allemagne

Gernot Rohr compare l’équipe d’Algérie à l’Allemagne

Foot – Après la sortie cuisante des Verts du premier tour de la CAN 2021, le coach allemand, Gernot Rohr, assimile l’équipe d’Algérie de football à celle de l’Allemagne. Retrouvez tous les détails, ce 22 janvier 2022.

Personne ne s’y attendait ! Qui l’eut cru, le champion d’Afrique en titre éliminé du premier tour de la CAN 2021 après 35 matchs sans défaite. En effet, les Fennecs ne font plus partie de la compétition continentale à présent. Figurant parmi les favoris au lancement de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations, l’équipe des Verts a fait couler beaucoup d’encre après avoir quitté le jeu de manière inopinée. C’est ce qui incite donc Gernot Rohr à remarquer les similitudes entre la sélection de l’Algérie et celle de l’Allemagne.

Il s’agit des déclarations du précédent sélectionneur allemand du Nigeria, Gernot Rohr. Ce spécialiste a comparé l’Algérie à l’Allemagne, après sa soudaine exclusion de la Coupe d’Afrique des nations 2021 au Cameroun. C’est ce qu’il a révélé dans une interview accordée au quotidien Ouest France, en faisant le bilan de la phase de poules de la finale africaine. Cela, avant le début des huitièmes de finale, prévu le dimanche 23 janvier 2022.

Commentant l’élimination de l’équipe algérienne, Rohr a déclaré : « L’Algérie est certainement invincible, le premier échec contre la Sierra Leone a été terrible. Et le deuxième match n’a pas été meilleur (contre la Guinée équatoriale). Ce sont effectivement des choses qui arrivent ».

Algérie – Allemagne : les deux champions mis sur le même pied d’égalité

L’entraîneur allemand a d’ailleurs donné plus de détails quant à sa comparaison. Il soutient : « Prenons l’exemple de l’Allemagne, après son succès lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil, elle a échoué lors de la Coupe du monde 2018 en Russie. C’est difficile à expliquer ». Dans ce sillage, Rohr poursuit en révélant que la visualisation de ces matchs n’est pas suffisante pour déterminer les raisons de ces échecs.

Enchaînant son analyse sur le dernier match de l’Algérie, il met l’accent sur le jeu de la Côte d’Ivoire qui s’est mieux défendu, d’après lui. Ainsi prouvant encore une fois que la pression était beaucoup ressentie du côté algérien. Puisque la rencontre était décisive compte tenu de l’enjeu colossal qui était de conserver le titre à tout prix.

Hélas, l’Algérie n’est ni la première ni la dernière équipe championne à dire à dieu à la Coupe l’année qui suit son sacre. Désormais, l’équipe de Belmadi est attendue pour les barrages des éliminatoires de la zone Afrique de la Coupe du monde de football 2022. Rien n’est encore joué !

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes