Gérald Darmanin rend hommage aux martyrs algériens (vidéo)

Vidéo – Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en visite de deux jours en Algérie, a rendu un hommage solennel aux martyrs (chahids) algériens de la guerre de libération. Découvrez comment.

Gérald Darmanin, ministre français de l’Intérieur, a en effet rendu hommage aux martyrs algériens de la révolution qui a libéré l’Algérie du joug colonial. C’est dans le cadre de sa visite dans notre pays d’une durée de deux jours, samedi 7 et dimanche 8 novembre 2020, que le premier flic de France a déposé une gerbe de fleurs devant le Mémorial du Martyr à Alger. Au rythme d’une musique militaire, le ministre avançait pas à pas devant le sanctuaire surplombant la capitale.

Comme les dirigeants français avant lui, et plein d’autres officiels étrangers, Darmanin se plie à la tradition d’aller saluer la mémoire des « fellagas » tombés au champ d’honneur. Le ministre Gérald Darmanin s’incline ensuite pour déposer enfin la gerbe de fleurs au pied de Maqam Echahid. Ce dernier a été érigé en 1982 (année de naissance de Gérald Darmanin), sous le règne du défunt Chadli Bendjedid. L’imposante stèle commémorative se dresse fièrement au niveau de la commune algéroise El Madania (ex-Clos-Salombier).

Les remerciements du ministre français en direction de l’Algérie

Fort de ses 92 m de hauteur, le Monument du Martyr célèbre la guerre d’Algérie et ses héros. Pour mémoire, le membre du gouvernement français a révélé, à la veille de sa visite officielle en Algérie, qu’il était fier d’être le descendant d’un tirailleur algérien. Pour sa visite prévue dans le douar de son grand-père algérien, Darmanin n’a pas pu l’effectuer. Après l’Italie, la Tunisie et Malte, le tour est donc venu à l’Algérie d’accueillir le ministre de l’Intérieur d’Emmanuel Macron. La visite entre dans le cadre de sa tournée méditerranéenne.

Le visiteur officiel a remercié ses partenaires algériens de leur coopération. Cela dans le domaine de la sécurité. Et de la lutte antiterroriste plus particulièrement. Les entretiens de Darmanin avec son homologue du gouvernement Djerad, à savoir Kamel Beldjoud, ont porté sur d’autres questions aussi. Au menu des discussions, on trouve notamment le dossier libyen et l’immigration clandestine. Pour sa part, le ministre Beldjoud a évoqué des « visions identiques dans tous les dossiers discutés ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé