AccueilÉconomieÉnergieGaz algérien exporté en Italie : tout ce qu’a dit l’homme à...

Gaz algérien exporté en Italie : tout ce qu’a dit l’homme à la tête d’ENI

ÉnergieLe président-directeur général (PDG) de la société énergétique italienne ENI, Claudio Descalzi en l’occurrence, s’est exprimé au sujet du gaz algérien exporté en Italie. Nous vous invitons à découvrir ses déclarations dans la suite de notre édition du lundi 26 septembre 2022.

En effet, Claudio Descalzi, PDG de l’ENI, société énergétique italienne, a pris la parole, ce samedi, afin d’évoquer l’approvisionnement de l’Italie en gaz algérien. Il a ainsi indiqué que l’augmentation des flux exportés à partir de l’Algérie joue un rôle primordial quant au développement des réserves de son pays en cette source énergétique. 

C’est en tout cas ce que révèle le quotidien généraliste francophone, Algérie Eco. Dans le même sillage, l’homme à la tête de l’ENI a tenu à rassurer la population italienne. «  Il y aura du gaz à l’automne », a-t-il souligné. Il a par ailleurs noté que les flux algériens ont atteint des débits de 83, 84, 85 millions de mètres cubes par jour. 

« C’est ce qui nous a permis de remplir les stocks », a ajouté Claudio Descalzi. Et cela, en marge de l’événement « Technologie et innovation pour une transition énergétique ». Celui-ci est en fait organisée par la Fédération italienne des chevaliers du travail, apprend-on de l’agence de presse Nova.

Approvisionnement de l’Italie en gaz algérien : ce qu’a révélé le ministère de l’Énergie et des Mines 

Le ministère de l’Énergie et des Mines a indiqué, mercredi dernier, que l’Algérie augmentera ses livraisons de gaz à l’Italie. Ces dernières devront, selon ses précisions, atteindre plus de 25 milliards de m3 d’ici la fin de l’année en cours.

Le susdit département ministériel a en outre fait savoir qu’à ce jour l’Algérie a exporté 17,8 milliards de m3 de gaz. Ce qui lui permet alors d’honorer ses engagements avec l’Italie, a-t-il encore mis en exergue. Rappelons que l’Algérie est le premier fournisseur en gaz de l’Italie.

Ce qui contredit les rumeurs qui circulent au sujet de l’entreprise Sonatrach. Celles arguant que le susdit groupe pétro-gazier algérien rencontre des difficultés à augmenter ses livraisons de gaz vers le territoire italien.

En réponse à ces rumeurs, le groupe ENI a indiqué, la semaine dernière, que le gazoduc Transmed alimente l’Italie de 70 millions de mètres cubes de gaz algérien par jour. Ce qui représente environ 36 % de l’approvisionnement total. Soit, plus de trois fois le flux en provenance de la Russie au cours de la même période.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes