AccueilÉconomieÉnergieLe gaz algérien alimente la Slovénie via le gazoduc passant par l'Italie

Le gaz algérien alimente la Slovénie via le gazoduc passant par l’Italie

Énergie – En vertu du contrat signé par le groupe algérien Sonatrach et la compagnie slovène Geoplin, l’Algérie alimentera la Slovénie en gaz dès l’année 2023. Dzair Daily vous apporte plus de détails à ce sujet dans les lignes qui suivent.  

Selon un communiqué rendu public sur la page Facebook officielle du groupe algérien Sonatrach, l’Algérie sera le nouveau fournisseur de la Slovénie en matière de gaz naturel. Et cela suite à l’accord entre l’entreprise pétro-gazière algériennne et la société slovène Geoplin. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 15 novembre 2022. 

Vous n’êtes pas sans savoir que l’Algérie constitue l’un des plus importants fournisseurs du marché européen en gaz, qui plus est dans le contexte actuel de conflit Ruusie-Ukraine.

En effet, le territoire algérien devra satisfaire une partie des besoins de l’Europe en cette énergie dans les années à venir. Dans le cadre de l’élargissement de l’activité d’exportation des hydrocarbures, le groupe Sonatrach multiplie actuellement les efforts.

Comme on l’avait mentionné plus haut, le gaz algérien sera donc fourni à la Slovénie. Cela via le gazoduc TransMed qui relie l’Algérie à la Sicile (Italie). À en croire les révélations du même document, le contrat en question est valable pour les trois prochaines années. Soit à partir du mois de janvier 2023.

Gaz : Sonatrach récupère une partie du marché slovène 

Par le biais du document susvisé, le groupe algérien pétro-gazier a fait savoir que ce nouveau contrat a permis à l’Algérie de reconquérir une partie du marché slovène. Dans le détail, l’Algérie a déjà approvisionné ce pays européen en gaz entre 1992 et 2012.

Et cela, à travers le Gazoduc Enrico Mattei. De ce fait, Sonatrach continue de satisfaire les besoins européens en matière de gaz. Rappelons, dans ce sillage, que son PDG, Toufik Hakkar, a récemment déclaré que les négociations entre l’Algérie et l’Europe au sujet des prix de cette énergie atteignent un niveau avancé.

« Notre objectif est de parvenir à une révision des prix et leur adaptation aux tarifs réels en cours sur le marché gazier avec tous les clients de Sonatrach », a-t-il effectivement affirmé. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes