AccueilÉconomieÉnergieGaz : l’Algérie a quatre cartes en main pour empêcher l’Europe de...

Gaz : l’Algérie a quatre cartes en main pour empêcher l’Europe de plafonner les prix

Algérie – Suite à la proposition de l’Europe de plafonner les prix du gaz, l’Algérie aurait quatre cartes entre les mains pour renforcer sa position d’opposition à cette décision. Dzair Daily relate pour vous tous les détails, ce lundi 2 janvier 2023.

En effet, afin d’alléguer les tarifs du gaz fixés, le Vieux continent s’est mis d’accord pour un nouveau plan. Suite à cela, le premier exportateur gazier de l’Afrique a dénoncé la stratégie mise en place par l’Union européenne. Afin d’empêcher ce mécanisme de plafonnement des prix du gaz, l’Algérie posséderait, entre les mains, quatre cartes pour entraver cette démarche unilatérale calculée par l’Europe.

Effectivement, critiquant la décision de l’Union européenne, l’Algérie s’est opposée au plafonnement et à la réduction des tarifs de l’énergie. Affirmant ainsi qu’il s’agit d’une stratégie visant à déstabiliser le marché. D’autant plus que les pays européens tentent de trouver une solution après que le marché international du gaz a été au centre d’une tension, sans précédent. Cela, depuis le début du conflit russo-ukrainien. 

Cela dit, les menaces russes de suspendre ses approvisionnements de l’Europe en gaz n’a pas été sans conséquences. Principalement du côté des prix de cette énergie qui ont remarquablement flambé. Se tournant vers l’Algérie comme premier fournisseur, les États membres de l’UE ont revendiqué des prix fixes tout en sollicitant plus d’approvisionnement.

L’Algérie contre le plafonnement des prix du gaz : voici ses appuis

En effet, conformément à ce qu’a fait savoir le média Al Jazeera, l’Algérie aurait en sa possession des documents renforçant sa position d’opposition contre la décision de l’UE. Selon l’économiste Abdelkader Berriche, notre pays détient, entre ses mains, quatre cartes pour empêcher l’approbation à la proposition de l’Europe de plafonner les prix du gaz.

La première se traduit par la position géographique de l’Algérie, compte tenu de sa proximité géographique avec le Vieux continent. En plus de son engagement d’assurer la sécurité énergétique européenne par le biais de sa part du marché européen. Une contribution qui pourrait, selon les experts, doubler dans les années à venir. 

Ajoutant à cela, sa position en tant que partenaire fiable pour l’approvisionnement en gaz aux États Nord de la Méditerranée. D’autant plus que l’Algérie est un membre actif de l’OPEP et de l’OPEP+. Estimant ainsi que toutes ces cartes constituent un moyen de pression contre les décisions prises par l’Europe au sujet des tarifs gaziers.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici