Frontières Algérie – Tunisie : des contrebandiers de l’huile de table entre les mains de la police

Algérie – Tunisie – Les intérêts sécuritaires de la wilaya de Tébessa ont annoncé l’arrêt d’un groupe de contrebandiers de l’huile de table près des frontières algéro-tunisiennes. Dzair Daily vous apporte plus de détails à cet égard dans les lignes qui suivent. 

Selon un communiqué des intérêts sécuritaires de la wilaya de Tébessa en Algérie, un groupe de personnes qui exerce la contrebande de l’huile de table vers les frontières de la Tunisie a été arrêté. En effet, l’opération a abouti à la saisie de grandes quantités de ce produit. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 19 septembre 2022. 

Tout d’abord, on notera que ce pays voisin est confronté à une pénurie sévère relative aux biens de première nécessité. Notamment, l’huile, le beurre et le sucre. De ce fait, les prix ont flambé dans les supermarchés. Face à cette crainte de pénurie qui envahit le marché tunisien, l’Algérie a exporté près de 20.000 tonnes de sucre vers la Tunisie.

Et ce, en vue de couvrir les besoins des consommateurs tunisiens. Par ailleurs, cette crise alimentaire a ouvert la porte à des pratiques illégales. Notamment, la contrebande des produits alimentaires via les frontières algéro-tunisiennes. Vous trouverez plus de détails, ci-après. 

Saisie de 557 bouteilles de l’huile de table sur les frontières Algérie – Tunisie

Comme on l’avait susmentionné, les services de sécurité de la wilaya de Tébessa ont arrêté un groupe de contrebandiers constitué de trois personnes. En effet, le groupe exerce la contrebande de l’huile de table vers la Tunisie, a indiqué le communiqué des services de sécurité. Selon ce qui a été rapporté par Radio M.

D’ailleurs, l’opération menée par les autorités responsables a abouti à la saisie de 557 bouteilles d’huile d’une capacité de 5 litres. En plus d’une somme de 35 mille dinars et de 4 téléphones portables. Cela survient au moment où plusieurs rumeurs ont vu le jour à propos de la rareté dudit produit en Algérie.

À cet effet, les entreprises productrices de cette matière ont pris la parole à ce sujet. À l’image du groupe Cévital et de l’entreprise Label. Selon ces organismes, l’huile de table est disponible avec de grandes quantités. Ainsi, le sotck peut même couvrir tous les besoins du marché national.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes