Voyageurs Algériens

Frontières – Algérie : Reprise des vols … Le point sur la situation

0
Algérie frontières reprise vols
S'abonner :

Algérie – Les avis sont divisés quant à la reprise des vols et l’ouverture des frontières. Entre des experts de la santé qui soutiennent qu’il est important de maintenir le verrouillage du ciel Algérien; et des parlementaires et personnalités publiques qui appellent à ouvrir les frontières du pays, Dzair Daily vous rapporte l’actualité à ce sujet.

Parmi les experts de la santé qui se sont récemment exprimés sur la question de la reprise des vols et de l’ouverture des frontières de l’Algérie; l’on retrouve le docteur Mohamed Bekkat Berkani; membre du Comité Scientifique chargé du suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus dans le pays. Ainsi, intervenant le 27 septembre dernier sur la chaîne El Bilad TV; il a entre autre expliqué que pour l’instant déverrouiller les frontières serait synonyme d’un grand risque pour la santé des citoyens. 

« On ne peut pas avancer de date à l’heure actuelle »; a-t-il confié précisant que « la priorité des pouvoirs publics repose sur la préservation de la santé publique ». Cependant, « personne ne sait quand et comment la Covid-19 disparaitra de nos vies; c’est pourquoi fixer la date exacte de la levée des restrictions aux frontières du pays est impossible pour l’instant »; a argumenté Berkani admettant que « les frontières peuvent rester fermées encore pour un mois; ou encore pour longtemps ».

Un avis partagé par le Pr Salah Lellou, chef du service de pneumologie de l’Établissement hospitalier-universitaire d’Oran (EHUO). Pour lui, ouvrir les frontières présente « un grand risque » pour le pays; tandis que leur fermeture au mois de mars dernier a joué un rôle primordial dans la préservation de la santé publique. Afin de défendre son point de vue, Lellou a cité des pays comme exemple à savoir ceux qui ont ouvert leurs frontières; et qui enregistrent ces derniers temps une recrudescence inquiétante du nombre de contagions.

Préserver la santé des citoyens à l’intérieur du pays est la priorité de tous 

De son côté, le député de l’émigration Samir Chaabna s’est également exprimé sur le fameux dossier concernant l’ouverture des frontières de l’Algérie; lançant le 24 septembre dernier sur sa page Facebook un appel au gouvernement Algérien. Le parlementaire a expliqué que l’ouverture des frontières du pays devrait intervenir afin de soulager d’une part les Algériens vivant à l’étranger; et désirant rendre visite à leurs familles. Mais aussi « pour servir la communauté et l’économie nationale »; a-t-il justifié. 

Par ailleurs, selon le communiqué du membre de l’APN, « la communauté Algérienne vivant à l’étranger, notamment en France, serait prête, à répondre à toutes les conditions et mesures de prévention sanitaire strictes et nécessaires ». Ceci « avant et pendant l’entrée sur le territoire national; afin de préserver la stabilité de la situation sanitaire de l’Algérie ».

Pour sa part, Mohamed El Amine Boudjella, professeur en médecine interne et chef de l’unité d’endoscopie à l’hôpital Zemirli a avancé une éventuelle idée qui selon lui pourrait permettre d’accélérer le processus de réouverture des frontières de l’Algérie.

Cela dit, le Pr Boudjella a suggéré d’évaluer « l’état d’immunisation collective » de l’ensemble des citoyens Algériens. Et ce, par la réalisation de tests de sérologies à grande échelle. « Une séroprévalence élevée constituerait, dans le court et le moyen terme; un indice de ralentissement de la propagation du virus », a expliqué le médecin. 

Article recommandé :  Algérie : Voici le classement du passeport Algérien au niveau mondial

Taux de change : Le dollar enregistre un record face au dinar sur le marché officiel

Article précédent

Rentrée scolaire en Algérie : « Dans pas longtemps », juge Mehyaoui

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.