AccueilGuide VoyagesFrontières en Algérie : Le protocole d’ouverture testé sur les travailleurs étrangers

Frontières en Algérie : Le protocole d’ouverture testé sur les travailleurs étrangers

Algérie – Le nouveau protocole adopté par les autorités, en prévision d’une éventuelle ouverture des frontières et reprise des vols, est déjà appliqué sur les travailleurs étrangers dans un cadre d’essai. Il sera généralisé en cas de son succès. 

En Algérie, c’est l’occasion de tester le protocole sanitaire, mis en place pour l’ouverture des frontières nationales, sur les travailleurs étrangers. Ces derniers sont autorisés à accéder au pays. Chose qu’ils font au sein de vols spéciaux. D’ailleurs, un premier cas du variant indien a été enregistré parmi ces voyageurs. L’origine de la contamination vient d’un ressortissant indien. Il est venu de Doha.

C’est ce qui a conduit les pouvoirs publics à instaurer des mesures strictes. Des sources citées par le média spécialisé Djalia Dz, aujourd’hui 15 mai, se sont prononcées là-dessus. Elles ont indiqué que les hautes autorités du pays préfèrent appliquer le protocole sur les travailleurs étrangers avant sa généralisation aux membres de la diaspora en cas de son succès.

C’est sur ordre du président de la République, précise la même source médiatique. S’il démontre sa réussite, il sera appliqué au reste des voyageurs. Alors, le Comité scientifique chargé de la lutte contre la Covid-19 a mis en place un protocole strict. On parle de conditions d’entrée en Algérie pour les ressortissants algériens ainsi qu’étrangers.  

Les mesures sanitaires émises par le Comité scientifique

Dans le même contexte, le Comité préconise l’instauration d’un double dépistage. Le premier, au départ et le second à l’arrivée. Il recommande aussi une quarantaine obligatoire pour ceux testés positifs au cours du deuxième dépistage. Les procédures proposées consistent alors en la présentation d’un test PCR négatif.

Le passager doit l’avoir effectué moins de 36 heures avant l’embarquement. Par ailleurs, un teste antigénique sera également pratiqué à l’arrivée dans le pays. Les personnes testées positives seront soumises à une quarantaine. La période d’isolement s’étalera sur dix (10) jours. Les concernés la passeront dans un hôtel.

Les passagers provenant de pays à risque seront également confinés temporairement. Le séjour dans la structure hôtelière se fera aux frais des voyageurs. C’est ce qu’a stipulé le ministre de la Santé. Abderrahmane Benbouzid a effectivement expliqué les nouvelles mesures préventives. Elles sont censées permettre d’envisager une ouverture des frontières. Sur cette question, rappelons que Tebboune prendra la décision finale demain.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes