Frontières Algérie : Air Algérie a annulé 4.300 vols en deux mois

Algérie – La compagnie Air Algérie a annulé, en raison des frontières closes, un nombre de vols dépassant le chiffre de 4.300 en l’espace de deux (2) mois environ. Ceci s’est produit au cours de la période qui s’est étalée de la mi-mars 2020, date de le fermeture des frontières à cause du coronavirus, à la fin de celui d’avril de la même année.

Le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a révélé hier le chiffre ci-dessus mentionné. En effet et selon les données communiquées par le membre du Gouvernement, le nombre de trajets qu’Air Algérie a annulé, en raison de la fermeture des frontières, se positionne au-delà de 4.300 vols. Ceci dans un intervalle de temps ne dépassant pas 48 jours. 

Presque alors une cinquantaine de jours d’inactivité imposée par la lutte contre la propagation du coronavirus a suffi à l’annulation de ces quelques milliers de vols. Le nombre comptabilisé concerne plus précisément  la période incluse entre le 18 mars et le 30 avril. La première date citée se rapporte à la suspension des liaisons aériennes de et vers notre pays pour contrecarrer la progression de la pandémie.

La crise sanitaire provoquée donc par la pneumonie virale Covid-19, a conduit au verrouillage des frontières nationales. Qu’elles soient d’ailleurs terrestres, maritimes ou aériennes. Ce sont justement celles-ci qui ont obligé la compagnie nationale à procéder à l’annulation de ses voyages. Cependant et depuis avril, la liste des vols annulés n’a fait que se rallonger.  

Air Algérie : Près de 18.000 vols annulés depuis la fermeture des frontières

Dans sa globalité, la liste des vols d’Air Algérie ayant été annulés a enregistré un total de 17.620 vols. La compagnie aérienne publique a atteint ce chiffre en l’espace de quelques mois. Cela depuis le 18 mars de 2020 courant. C’est ce qu’a révélé le chargé de communication et porte-parole du transporteur aérien, Amine Andaloussi ; rappelle le site spécialisé Voyager DZ.

Lesdites annulations ont ainsi frappé les vols à l’échelle nationale (intérieur), et les liaisons internationales (extérieur). Seuls les vols cargo ; et les opérations de rapatriement échappent à la règle. Air Algérie a revalidé 600.000 billets vendus aux clients ; note le média en ligne. Mais que ceux-ci n’ont toujours pas utiliser pour cause de fermeture des frontières.

D’autre part et d’après les données fournies, samedi, par Aymen Benabderrahmane ; ces vols qui n’ont jamais décollés ont entrainé à la compagnie aérienne des pertes évaluées à 16,3 milliards de dinars. Les pertes en question sont susceptibles, d’ici l’écoulement de l’année en cours, d’arriver jusqu’à 35 milliards de dinars.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes