AccueilActualitéAlgérieFrontières d’Algérie : 2 cas du variant Omicron importés de France et...

Frontières d’Algérie : 2 cas du variant Omicron importés de France et de Grande-Bretagne

Frontières – Notre pays enregistre deux nouveaux cas du variant Omicron sur son territoire, indique l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA). Il s’agit de deux voyageurs en provenance de France et de Grande-Bretagne. Nous vous dévoilerons davantage de détails ce lundi 27 décembre 2021.

Malgré les efforts fournis par le gouvernement algérien quant à la sécurité et la protection des citoyens, voilà que la nouvelle souche sud-africaine, le variant Omicron, franchit les frontières de l’Algérie. D’ailleurs, ce n’était qu’une question de temps avant que ce variant Omicron ne pénètre le territoire national

Ainsi, deux voyageurs qui traversent les frontières de l’Algérie se révèlent porteurs du variant Omicron. En effet, c’est ce que redoutaient le plus les spécialistes et un bon nombre de personnes. Et voilà que c’est confirmé par l’Institut Pasteur d’Algérie dans un communiqué rendu public hier sur sa page Facebook. L’Institut a annoncé avoir détecté deux nouveaux cas du variant Omicron en Algérie. Il s’agit de deux ressortissants venus de France et du Royaume Uni.

Toujours selon le même communiqué, la détection de la contamination au variant Omicron des deux ressortissants ayant passé les frontières de l’Algérie s’est faite par des tests PCR positifs. On les a effectués au niveau du laboratoire de l’Institut Pasteur d’Algérie.

« Ces deux cas ont été confirmés par séquençage au niveau du Laboratoire de référence de l’Institut Pasteur d’Algérie, sur tests PCR positifs des concernés ». C’est en effet ce qu’a indiqué le document susmentionné.

Algérie : risque d’une circulation rapide du variant Omicron et rappel à la vigilance 

Effectivement, avec le nouveau bilan de l’Institut Pasteur d’Algérie, le pays compte actuellement au total 4 cas confirmés du variant Omicron de la Covid-19 ayant pu traverser ses frontières. Tous ont été détectés ce mois-ci. Il faut savoir également que le premier cas de la nouvelle souche sud-africaine Omicron a été détecté le 10 décembre. Quant au second cas, c’était jeudi dernier. Toujours selon l’IPA.

En raison de tous ces cas du variant Omicron ayant pu s’introduire chez nous via nos frontières, l’Institut Pasteur d’Algérie rappelle à cette occasion à la population l’importance de la vaccination contre la Covid-19. Et le strict respect des règles sanitaires. À savoir, le port du masque de protection. Ainsi que la distanciation physique. Et le maintien de l’hygiène propre à chacun.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes