Les franco- Algériens Olise Michael et Amine Gouiri ont choisi la France

Foot – Après plusieurs mois de suspens sur leurs choix de sélection, les Franco-Algériens Olise Michael et Amine Gouiri tournent leur dos à leurs origines et optent pour la France. 

Coup de théâtre ! Les franco-Algériens Olise Michael et Amine Gouiri ont fait leurs choix, ils choisissent la France. Entre la sélection algérienne et la sélection française, les deux joueurs se sont finalement décidés et ont officiellement tranché. C’est le maillot tricolore français qu’ils ont choisi de représenter. Le quotidien Echorouk rapporte l’information. 

Michael Olise portera donc le maillot bleu. Jeune révélation de la saison en Premier League où il brille avec Crystal Palace. L’ailier droit (20 ans) a été convoqué pour la première fois en équipe de France Espoirs. C’était, ce jeudi, en vue des matchs contre les Iles Féroé et l’Irlande du Nord.

L’ancien joueur des Queens Park Rangers, qui a porté le maillot Bleu en U18, semble plus intéressé de poursuivre l’aventure avec l’équipe de France. Il figure dans la liste de Didier Deschamps des deux prochaines rencontres des U21. Alors qu’il avait le choix entre quatre (4) pays à représenter (Algérie, Angleterre, Nigeria, France). Son choix s’est porté vers cette dernière. 

Amine Gouiri a tranché entre la France et l’Algérie

De son côté, Amine Gouiri est, lui aussi, retenu dans la liste du sélectionneur tricolore de l’importante année 2022, qui verra les Bleus défendre leur titre mondial à la Coupe du monde qui se tiendra au Qatar. Et ce après avoir bien observé l’attaquant de 22 ans qui évolue à l’OGC Nice. 

Formé à l’Olympique Lyonnais, Amine Gouiri a fait une saison convaincante jusque-là avec Nice. Des performances qui lui valent d’être régulièrement appelé avec les sélections jeunes de l’Équipe de France. Pourtant, depuis que Djamel Belmadi, l’a approché pour rejoindre les couleurs des Verts, beaucoup se demandaient ce que l’attaquant franco-algérien pourrait décider quant à la suite de sa carrière internationale.

C’est la France qu’il choisit pour poursuivre sa carrière professionnelle. Dans des précédentes déclarations, il dit à ce sujet « forcément que les Bleus sont dans un coin de ma tête. À moi de continuer de travailler, de tout mettre en œuvre pour y arriver ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes