France : Zemmour envisage d’en finir avec « les privilèges migratoires exorbitants des Algériens »

France – Le candidat à l’élection présidentielle française, Éric Zemmour, envisage d’en finir avec les privilèges migratoires exorbitants des algériens. Dzair Daily vous en dis plus dans la suite de cet article du 21 mars 2022.

À l’occasion de la commémoration du 60ème anniversaire de la signature des accords d’Évian. Ceux qui ont marqué l’arrêt officiel des combats en Algérie. Le candidat de la Reconquête a abondamment critiqué Emmanuel Macron et les dirigeants algériens. Zemmour a aussi profité pour dire que s’il était élu président, il mettrait fin aux privilèges migratoires des Algériens en France. 

En effet, l’ancien polémiste n’a pas hésité à déverser un flot de critiques à l’encontre des dirigeants algériens. Mais aussi d’Emmanuel Macron. Il dira que « La France n’a fait que battre sa coulpe devant des dirigeants algériens souvent arrogants, qui n’ont cessé, eux, d’agiter le ressentiment anti-Français, chez eux, mais aussi chez nous ».

Le candidat d’extrême droite a également accusé les Algériens d’avoir tout fait pour faire perdurer cette rancune. Ce à quoi le président Macron a répondu en ajoutant de l’huile sur le feu au lieu de jouer la carte de l’apaisement. En sus, selon Zemmour, Macron n’a fait qu’augmenter cette rancune en prononçant des paroles imprudentes. C’est en tout cas ce que rapporte BFM TV.

Les migrants algériens dans le viseur de Zemmour ?

Ainsi, la solution proposée par Éric Zemmour consiste à revenir sur l’accord migratoire signé en 1968. S’il est élu président de la République, il promet de faire en sorte que les privilèges migratoires des Algériens soient supprimés. Il a également ajouté que ceux qui veulent rester en France mais toujours avec ce ressentiment ne seront plus les bienvenus.

Par ailleurs, le candidat prévoit une tournée dans les pays du Maghreb, pour, selon lui « remettre à plat nos relations et affirmer notre position : le respect, pas la repentance ». Le candidat n’en finit pas de faire parler de lui. Il y a quelques jours à peine, il avait débattu avec Yannick Jadot. Il s’agit de 20 minutes durant lesquelles les deux candidats ne se sont donné aucun répit et le débat a dégénéré.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes