France : Visas délivrés aux Algériens en baisse.. Un député se scandalise

France – Un député trouve le nombre des visas octroyés aux Algériens scandaleux, et en réelle baisse par rapport aux années précédentes, et c’est ce qui l’a incité à rédiger un rapport sur le sujet.

En effet, M’jid El Guerrab, député des Français à l’étranger, trouve le nombre des visas d’entrée en France accordés aux Algériens scandaleux. Le quota réservé aux Algériens est en réelle baisse depuis 2017, s’écrie-t-il. Ainsi, taux de refus est estimé à 45 %.

Le taux moyen mondial, quant à lui, est estimé à 16 %, rapporte quotidien francophone Liberté. De ce fait, le parlementaire n’a pas hésité à rédiger un rapport sur le sujet. Pour se faire, le même responsable s’est rendu dans les différents consulats en Algérie.

Dans lesquels il a constaté une réelle réticence dans la délivrance des visas pour les Algériens. Ces citoyens, notons-le, désirent rejoindre la France pour de multiples raisons. Pour sa part, le pays destinataire estime que ce durcissement est dû à la mise en place du nouveau code européen des visas Schengen (court séjour).

Ce dernier limite l’attribution des visas pour les citoyens de pays qui refusent la réadmission de leurs ressortissants qui se trouvent en France de façon illégale. Le parlementaire ne comprend toutefois pas pourquoi cette directive est aussi appliquée  l’Algérie. 

Le député dénonce l’implication du ministre de l’Intérieur dans la gestion de la politique des visas

Sachant que le pays possède des liens très solides avec la France, rappelle-t-il. Il est aussi à noter qu’un nombre très important d’Algériens sont établis en France. Un nombre estimé entre deux et trois millions à ce jour. Dans le sens inverse, il se trouve que 100.000 Français résident en Algérie. 

En effet, il se trouve que le pays fait passer l’aspect sécuritaire dans cette politique de délivrance des visas. Il privilégie aussi en la matière l’aspect migratoire, avant toute chose  On constate alors un taux très bas d’attribution de visas aux Algériens en 2019.

Cependant, et à titre d’exemple, les autorisations d’entrée pour les Chinois en France sont totalement gérées par le ministère des Affaires étrangères. M’jid El Guerrab réclame plus de facilités dans les démarches de demande de visas. Mais davantage d’avis favorables sont également préconisés par lui.

Le but n’est évidemment pas de laisser entrer en France toutes les personnes qui souhaiteraient s’y installer, tient-il à préciser. Mais plutôt de permettre à ceux qui veulent rejoindre le pays pour des raisons bien particulières de le faire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes