La France va augmenter le nombre de visas accordés aux Algériens ?

Voyage – Le gouvernement français a annoncé, ce mercredi 31 août, la normalisation par la France de la délivrance de visas en Tunisie, prendrait-il prochainement la même mesure avec le nombre accordé aux Algériens ? Retrouvez davantage de détails à ce sujet ce jeudi 1 septembre 2022. 

À l’automne 2021, la France avait décidé de diviser en deux le nombre de visas délivrés aux ressortissants algériens, et de 30 % pour les Tunisiens. Après presque un an, les ministres de l’Intérieur français et tunisien ont fait part, hier, d’une décision conjointe. Dans un communiqué commun, ils ont annoncé la normalisation par la France de la délivrance de visas en Tunisie. 

Il s’agit de ce qu’a rapporté le site spécialisé Djalia DZ. Selon la même déclaration, cette décision de Paris de rétablir le système normal est venue d’un accord. Ce dernier a été convenu entre les ministres de l’Intérieur des deux pays. Qui se sont entretenus par téléphone. Celui-ci a abouti à un accord conjoint pour ramener la délivrance des visas au niveau normal avec « effet immédiat ». 

Par ailleurs, cette décision intervient environ un an après que la France a décidé de réduire le nombre de visas accordés aux citoyens des trois pays maghrébins. Rappelons que le gouvernement français voulait inciter ces pays à faire des efforts. Cela en matière de coopération et de lutte contre l’immigration clandestine. Il s’agissait notamment d’améliorer l’accueil de leurs ressortissants présents illégalement sur le sol français. 

France : qu’en est-il des visas accordés aux Algériens ?

En outre, le ministère français a expliqué que la Tunisie était le premier des trois pays à avoir levé les tests sanitaires. Ceux demandés pour pouvoir entrer sur leur territoire. Il a fait également savoir que le gouvernement tunisien a réalisé des grands progrès en matière de coopération avec la France dans le dossier de l’immigration illégale.  

Dans ce sens, la France avait précédemment annoncé qu’elle reconsidérerait le dispositif de réduction de visas. Celles délivrées aux ressortissants algériens, tunisiens et maghrébins. Cette décision pouvait être revue en fonction des efforts accomplis par chacun de ces pays, a souligné la source médiatique citée auparavant. 

Pour mémoire, le président français, Emmanuel Macron, a évoqué le dossier des visas accordés aux algériens. Et ce, lors de sa dernière visite en Algérie. À ce propos, il a déclaré que « La France va travailler pour alléger les procédures d’octroi de visas. Notamment pour ceux qui remplissent les conditions nécessaires ». 

Le chef de l’État français a fait aussi savoir qu’il allait prendre des mesures de lutte contre l’émigration clandestine. Mais, à ce jour, aucune décision n’a été prise entre les deux gouvernements. Cela au sujet de la normalisation de la délivrance des visas.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes