AccueilActualitéFranceFrance : titre de séjour pour ces professionnels algériens et leur famille

France : titre de séjour pour ces professionnels algériens et leur famille

Voyage – En France, le projet de loi « immigration » prévoit la réalisation d’une méthode pour faciliter à une catégorie de professionnels étrangers, notamment algériens, l’accès au titre de séjour. Le reste des détails est à découvrir ci-dessous. 

Le gouvernement français a déposé, en début de semaine en cours, son projet de loi sur la politique migratoire au conseil d’État. Intitulé « Pour contrôler l’immigration, améliorer l’intégration », il évoque, entre autres, l’amélioration du système d’octroi de documents de circulation pour étrangers en France. Une ambition qui se traduira ainsi par un programme bien défini d’attribution d’un titre de séjour à un rang de professionnels non citoyens européens, dont les Algériens. 

Il s’agit des acteurs de la santé. Les autorités françaises ambitionnent en effet de créer une carte de séjour pluriannuelle « talent-professions médicales et de la pharmacie ». Une pièce qui portera alors sur la facilitation de l’exercice des médecins, sages-femmes, chirurgiens dentistes ou encore pharmaciens à diplôme extra-européen au sein du territoire métropolitain. 

C’est ce que mentionne le quotidien français Les Échos. Cette information que nous reprenons pour vous, ce vendredi 23 décembre 2022, est parue dans son édition du mercredi. « On va avoir une forme d’automaticité, de reconnaissance plus rapide qui va nous permettre de bénéficier des compétences de ces soignants étrangers sans délai ». 

C’est la façon dont s’est réjoui Olivier Véran, porte-parole du gouvernement et ex-premier responsable du secteur médical. Nous vous en disons plus dans la deuxième partie du présent article. 

Pénurie de main-d’oeuvre dans les hôpitaux de France : des étrangers en renfort 

En vue de contrer le manque alarmant de personnels au niveau des établissements hospitaliers et de la médecine en ville, la France table donc sur l’allègement des procédures de délivrance des titres de séjour. Dans le détail, elle prévoit de délivrer un certificat de résidence valable pour un an à tout étranger venu exercer dans un hôpital ou institution médico-sociale publique à but non lucratif. 

Selon la même source médiatique, le document en question serait renouvelable pour 13 mois. Les autorités françaises ambitionnent également d’offrir un avantage aux praticiens diplômés hors UE ayant réussi les « épreuves anonymes de vérification des connaissances ». Tous pourront alors obtenir une carte de séjour 4 ans maximum. Ils feront de ce fait bénéficier leur famille de l’attestation obtenue. 

Le projet de loi « immigration » entend par ailleurs apporter une modification à la procédure d’autorisation individuelle à exercer sur le sol hexagonal pour les médecins étrangers. En plus des chirurgiens-dentistes et sages-femmes. Cette dernière ne devra plus être délivrée par le ministère chargé de la Santé, mais par une « autorité compétente ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici