AccueilActualitéFranceFrance : le sort des harragas algériens menacé après le décès de...

France : le sort des harragas algériens menacé après le décès de la collégienne Lola

France – Le décès de l’adolescente Lola à éveiller une grosse polémique à l’Hexagone, les citoyens français accusent les Algériens et revendiquent l’expulsion des harragas. Pour en savoir davantage, nous vous invitons à découvrir tous les détails, plus bas.

En effet, l’affaire de l’assassinat de l’adolescente française âgée de 12 ans, Lola, a fait trembler la Toile. Il faut dire que cette affaire de meurtre atteint les relations politiques entre les deux pays. Après l’histoire de Lola, que serait le sort des Algériens ainsi que celui des harragas en France ?

En fait, cette affaire n’a fait qu’éveiller la polémique concernant le dossier de l’expulsion des harragas algériens de France. Sachant que l’extrême droite a sauté sur l’occasion pour accuser le gouvernement d’être responsable de cet incident. Puisque l’accusé principal de ce meurtre est un Algérien. Ainsi, une décision a été prise contre le meurtrier qui consiste à l’expulser du territoire français.

Il s’agit des informations relatées par le média arabophone Ennahar. Encore une fois, l’Algérie est au centre des accusations. Après les investigations, la police française a inculpé une jeune femme d’origine algérienne. De ce fait, les partis politiques français demandent l’expulsion des harragas. Ce jeudi, les citoyens français s’apprêtent à organiser une manifestation, condamnant le meurtre de Lola, à Paris.

Éric Zemmour frappe fort au sujet de l’assassinat Lola

L’ancien candidat à la présidentielle, Éric Zemmour, a déclaré, selon ledit média : « Ce rassemblement n’aurait pas eu lieu si l’assassin de la jeune fille de 12 ans avait été français ». En outre, l’homme politique français a réitéré sa propre idée quant à ce crime qu’il considère comme étant un francocide. Ceci signifie un crime commis par un étranger contre un Français, d’après ledit média.

L’ancien polémiste a poursuivi : « Je ne dis pas qu’il y a une intention raciste. Je ne cherche pas à investir politiquement dans la mort de l’adolescent ». Cependant, pour Zemmour, il est important d’en parler avant qu’il n’y ait un autre événement similaire dans trois (03) jours. Outre cela, il considère que la France entière est concernée par ce crime.

Le ministre français a annoncé que la suspecte est une femme de moins de 25 ans qui se trouvait en France illégalement. Il y a un mois de cela, le gouvernement français a demandé à la coupable en question de quitter le pays, selon les déclarations de Darmanin au micro de RTL rapportées par Ennahar. Zemmour a Tweeté : « De nationalité algérienne et en situation irrégulière, c’est officiel : l’assassin de #Lola n’aurait jamais dû croiser sa route […] ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes