Scoop et People

France : Le rappeur algérien Ademo (PNL) violemment interpellé (Vidéo)

0
Algérien France Ademo PNL
S'abonner :

Algérie / France – L’interpellation musclée du rappeur algérien Ademo membre du fameux groupe PNL en France fait le tour sur les réseaux sociaux. Ce sont plusieurs vidéos qui ravivent la colère des internautes. 

Des vidéos font irruption sur les réseaux sociaux, diffusées hier samedi 05 septembre, dans lesquelles on voit le rappeur algérien Tarik, connu sous le nom de Ademo, l’un des deux frères du groupe PNL plaqué au sol, puis menotté de force par plusieurs policiers en France. 

Selon ce qu’on peut lire sur Twitter, les scènes se sont déroulées dans les rues de Paris, vers le quartier Alésia. Dans la première vidéo que l’on peut voir sur la tendance Twitter en Algérie, partagée à plusieurs reprises par des milliers, on aperçoit Ademo devant un café parisien, entouré par trois policiers. Ademo l’algérien avait l’air très agité en parlant avec les gardiens de la paix.

Après peu, la situation dégénère. L’interpellation du rappeur a été violemment maitrisée par la police. C’est en tout cas ce que montre la deuxième vidéo. « Tu m’as étranglé frère »; on peut entendre Ademo, qui est plaqué sur le sol, crier sans cesse. Les témoins n’ont pas manqué de filmer la scène. 

Les Parisiens, témoins de la scène réagissent 

En effet, la scène musclée a provoqué l’indignation de plusieurs témoins ce soir-là, qui ont été peut-être tout simplement de passage; à intervenir en filmant l’interpellation brutale. « Vous êtes quatre sur un ! »; « pitié, il y a des grand-mères » ou encore « vous n’avez pas honte », a-t-on pu entendre.

C’est dans la troisième vidéo, devenue virale comme une seconde, qu’on voit le rappeur plaqué contre un véhicule de police; « étrangle-moi encore », hurle-t-il. Ademo a été donc arrêté et emmené au commissariat malgré sa résistance. 

En une seule soirée, les vidéos de l’interpellation tournées par ces témoins font le buzz sur les réseaux sociaux. « Je suis Ademon », avancent plusieurs fans sur les commentaires espérant sa libération. D’autres critiquent fortement la brutalité des scènes en question.

Article recommandé :  Tahkout violemment tabassé par Bairi en prison

Coronavirus Algérie : Bilan par wilayas | Alger, Oran, Tizi Ouzou

Article précédent

Algérie : Naïma Salhi annonce avoir été ensorcelée durant 3 ans !

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.