France : Ouverture des frontières aux Algériens vaccinés dès cet été ?

France – Les pays membres de l’Union européenne veulent rouvrir leurs frontières aux voyageurs des pays tiers, dont les Algériens, dès cet été à condition qu’ils soient vaccinés. 

Alors que le tourisme mondial tourne au ralenti depuis plus d’un an maintenant, les voyages internationaux pourraient revoir le jour dès la prochaine saison estivale. C’est ce qu’escompte la Commission européenne. Elle prévoit d’autoriser l’entrée aux pays membres de l’UE, notamment en France, à partir de cet été, aux Algériens entre autres étrangers, ayant été vaccinés.

À l’approche de l’été, les avidités festives et culturelles repartent à la hausse. Pour assouvir les envies des avides de voyages, la Commission européenne a suggéré une solution. Elle a en effet proposé, ce 03 mai 2021, d’assouplir les restrictions des déplacements non essentiels. Elle compte permettre l’entrée dans l’Union européenne aux citoyens en provenance des pays tiers. 

« Cela grâce au certificat de voyage Covid-19 UE dont le lancement est programmé d’ici la fin du mois de juin ». C’est en tout cas ce qu’a souligné l’exécutif européen dans son texte. La Commission européenne a ainsi invité les États membres à accepter les certificats des nations étrangères; basés sur le droit national. « Il sera nécessaire de vérifier leur authenticité, leur validité et leur intégrité. S’ils détiennent toutes les données pertinentes », indique le même document. 

France : Des conditions de voyage tout en se prémunissant contre le Coronavirus et ses variants 

Une seule condition est exigée pour que les personnes; ayant un motif essentiel ou non, puissent se déplacer librement en France entre autres. Ainsi, tout individu, venant d’un pays où la situation épidémiologique est bonne, pourra se rendre en Europe, dès cet été. 

La Commission européenne étend cette possibilité notamment aux citoyens ayant reçu les doses nécessaires d’un vaccin anti-Covid-19. Cet antidote doit cependant bénéficier d’une autorisation de mise sur le marché dans l’UE. « Les voyageurs devraient être inoculés au moins 14 jours avant leur arrivée », stipule-t-on en outre. 

Il sied de rappeler que l’Union européenne a autorisé la mise sur le marché conditionnelle de quatre vaccins. Il s’agit des américains Pfizer-BioNTech, Moderna et Johnson&Johnson. En plus de celui qu’utilise l’Algérie, AstraZeneca en l’occurrence

Effectivement, le gouvernement algérien a bénéficié de 900.000 portions de l’antidote anglo-suédois; en avril dernier dans le cadre du dispositif Covax. Nonobstant, cette nouvelle livraison et le don de la Chine de 200.000 doses, la campagne de vaccination peine toujours à redémarrer dans le pays. 

Pour autant, les quantités de vaccins suffisent à peine à immuniser les cibles prioritaires. Avec un taux de vaccination qui n’atteint même pas 1%, l’Algérie préfère suspendre toute entrée et toute sortie de son territoire. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé