France : Liliane Pradier qualifie « les supporters algériens de singes de la préhistoire »

France – Liliane Pradier, qui est une candidate du parti de l’extrême droite, se serait lâchée sur les réseaux sociaux en publiant de nombreux messages racistes, notamment au sujet des supporters algériens qu’elle traite de « singes de la préhistoire ».

En effet, c’est lors de l’émission Quotidien diffusée sur TMC que les chroniqueurs sont revenus sur les différents profils des candidats aux législatives en France, notamment ceux faisant partie du Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen, où ils ont notamment pointé du doigt certaines publications de Liliane Pradier, qui traite les supporters algériens de « singes de la préhistoire ».

Au fait, lors de ce programme télévisé, une bonne partie de profils problématiques a été mise en lumière. Les journalistes présents sont revenus sur quelques-uns. Et se sont justement attardés sur le profil de cette candidate. Celle investie dans les Hauts-de-Seine. Alors qu’elle est très active sur les réseaux; et en particulier sur la version russe de Facebook, elle ne serait pas allée par mille chemins dans ces posts.

D’abord, en 2021 elle s’en est prise à l’ex-secrétaire d’État, Rama Yade. À son sujet, Liliane Pradier n’y est pas allée de main morte. Elle aurait écrit : « Elle devrait repartir au Sénégal cette traître au pays qui lui a tout donné ». Tandis qu’un peu plus bas sur son profil d’autres messages sont apparus. Ceux-ci visent les musulmans. Ou encore les Algériens.

France : Liliane Pradier lance-t-elle un appel à la haine et à la violence ?

En outre, durant cette même émission sur TMC, le journaliste est allé encore plus loin en décortiquant le profil de la candidate RN. En 2019, alors que l’Algérie venait de remporter la Coupe d’Afrique, la diaspora aurait manifesté sa joie dans les rues de la capitale de l’Hexagone. Une scène qui aurait fortement déplu à Liliane Pradier.

De ce fait, la militante a écrit en légende d’un article sur des supporters algériens « Des singes de la préhistoire ». Tandis qu’en 2017, elle se serait demandée dans une publication : « Pourquoi les mosquées ne sont pas attaquées le jour de leurs fêtes religieuses ? ». Durant cette même soirée de l’émission Quotidien, la candidate aurait été désinvestie par le RN, qui aurait reconnu « un loupé passé par les mailles du filet ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes