9.9 C
Alger
9.9 C
Alger
mercredi, 28 février 2024
- Publicité -
AccueilPolitiqueGéopolitique« La France lâche le Maroc au profit de l'Algérie », selon...

« La France lâche le Maroc au profit de l’Algérie », selon The Economist

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le magazine britannique, The Economist, a publié un nouveau rapport dans lequel il estime que la France a abandonné le Maroc pour se rapprocher d’Alger. Apprenez-en plus à ce sujet dans la suite de cette édition du samedi 4 février 2023 ! 

En effet, l’hebdomadaire britannique, The Economist, a dernièrement publié un rapport qui évoque les relations diplomatiques entre la France, l’Algérie et le Maroc. Ce dernier a expliqué que le gouvernement français se rapproche de son homologue algérien et s’éloigne de celui du royaume chérifien. 

Ce rapprochement entre Algériens et Français s’explique, selon la même source, par les intérêts économiques et géopolitiques que partagent les deux pays, la visite du président français, Emmanuel Macron, en Algérie en août dernier. En plus de celles du chef d’état-major de l’ANP à Paris, il y a quelques jours. Ce sont donc autant d’éléments qui renforcent cette position. Ce qui ne serait pas le cas du Maroc. C’est ce qu’a encore fait savoir le magazine britannique. 

- Publicité -

Ce dernier a fait donc savoir que le royaume est responsable, en partie, de la baisse de l’enthousiasme français envers lui. Il a souligné que la principale cause de la dégradation des relations politiques entre la France et le Maroc est « l’absence du roi Mohammed VI sur la scène politique internationale ». Il s’agit de ce que rapporte le média généraliste Awras

Quel avenir pour les relations franco-algériennes ? 

Par ailleurs, le rapport a indiqué que le souverain du Maroc avait passé environ 4 mois sur le sol français l’année dernière. Et pendant son séjour, dit-on, il n’a pas eu aucune rencontre avec le chef de l’État de ce pays. Ce même rapport a fait savoir que le parti politique du président Macron avait soutenu la résolution du Parlement européen. 

Celle qui a condamné fermement le Maroc pour ses atteintes aux droits de l’homme. Pour rappel, le gouvernement français avait imposé des sanctions, l’an dernier, aux trois pays voisins du Maghreb. Elles se traduisent notamment par la réduction du nombre de visas délivrés aux Maghrébins. 

- Publicité -

Une situation qui n’a pas trop duré pour les Algériens. Cela puisque suite à la dernière visite d’Emmanuel Macron, à Alger, l’enthousiasme est revenu. Ce voyage aura été une réussite pour l’apaisement des relations franco-algériennes. D’ailleurs, plusieurs collaborations ont été signées entre les responsables des deux pays dans divers domaines. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -