France : Jordan Bardella s’en prend une nouvelle fois à l’Algérie

France – Le Président du Rassemblement Nationale (RN), Jordan Bardella, a récemment évoqué les relations diplomatiques Algéro-Françaises et est revenu à la charge contre l’Algérie. Dzair Daily vous en dit plus à ce sujet dans la suite de cette édition du 15 juillet 2022. 

En effet, la nouvelle figure de l’extrême droite en France, Jordan Bardella, à recommencer ses attaques contre l’Algérie. Cette fois-ci, le Président du RN s’est focalisé sur l’expulsion des immigrés algériens en situation irrégulière sur le territoire métropolitain. La question qui a provoqué un réchauffement dans les relations algéro-françaises, en automne dernier. 

Pour rappel, au cours de septembre 2021, les autorités françaises avaient annoncé une réduction de 50 % du nombre de visas. Celles délivrées notamment pour les Algériens et les Marocains. Elles ont décidé également de réduire à 30 % le nombre de visas octroyés pour les Tunisiens. 

Le gouvernement français avait expliqué cette décision par sa volonté de forcer la main aux pays concernés afin qu’ils acceptent de reprendre leurs citoyens faisant objet d’une OQTF. Il s’agit de l’obligation de quitter le territoire français. Quelques mois après, le débat est relancé dans une France marquée par la réélection d’Emmanuel Macron pour un second mandat.

Invité par la chaîne de télévision France Info, Bardella a asséné qu’il faut que la France « arrête de se prosterner devant l’Algérie ». « Exigeons, comme tous les pays, qu’ils reprennent leurs indésirables et les délinquants étrangers », a-t-il encore lancé.  

Immigration en France : Jordan Bardella suggère de bloquer les transferts d’argent vers l’Algérie

Pour finir avec ce débat, le successeur de Marine Le Pen estime que la France doit être sévère dans ses relations avec Alger. « Il faut engager une discussion diplomatique et menacer. Si l’Algérie ne souhaite pas reprendre des indésirables, c’est-à-dire, ses délinquants et criminels », a-t-il ajouté. 

Par ailleurs, le président du RN suggère le blocage des transferts d’argent des étrangers vers leurs pays d’origine. Selon lui, cette mesure devrait mettre un terme au problème de délinquance en France.

« Couper les transferts de fonds et les rapatriements d’argent. Je peux vous assurer que si vous faites ça, en un quart d’heure, vos délinquants sont dans l’avion », a-t-il en outre souligné. Dans ses propos tenus sur la susdite antenne, Jordan Bardella a notamment attribué les crimes commis en France aux étrangers.

Selon lui, la communauté d’immigrés est responsable de la majorité des viols et d’autres agressions commis au sein du sol français. « Cela notamment au niveau des transports en commun en région parisienne », a précisé le jeune homme politique. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes