Faits DiversFrance

« Guerre » entre vendeurs de cigarettes Algériens et Tunisiens à Paris

0
vendeurs cigarettes paris
S'abonner :

Paris, France – Le trafic de cigarettes, surpassant en chiffres d’affaires celui des stupéfiants dans certaines zones, trouble la région parisienne. Ce sont des maghrébins qui font la loi du business sur place. Souvent, ça vire à l’affrontement. Une descente de la police a permis l’arrestation de 28 individus.

 Un important dispositif policier est intervenu dans le cadre de cette opération d’arrestation. Elle été enclenchée lundi à Villeneuve-Saint-Georges. Quatre-vingt (80) éléments des forces de l’ordre ont « pris d’assaut » les trafiquants. L’action s’inscrit dans l’objectif de mettre un terme à la « guerre des gangs »; selon l’information est rapportée ce 19 mai par le quotidien français Le Parisien.

Dans la commune de Villeneuve-Saint-Georges, les territoires sont précieux pour les vendeurs clandestins. Par conséquent, des bagarres à l’arme blanche éclatent régulièrement entre les divers protagonistes. Les adversaires les plus farouches les uns envers les autres sont les Algériens et les Tunisiens. La violence est leur mode opératoire le plus fréquent en matière de résolution des problèmes; indique le journal français qui précise que ces dernier règlent leurs différends à coups de couteaux.

Cette situation de violence quotidienne agace les forces de sécurités de la municipalité. Par leur intervention musclée de ce 18 mai; elles comptaient montrer leur intransigeance totale face à la tendance agressive des belligérants. Ces derniers se retrouvent déstabilisés ont reçu un coup terrible. Ils étaient déjà déstabilisés par la pandémie du Coronavirus qui les a obligé de dénicher d’autres endroits écouler leur marchandise.   

Le trafic de cigarettes « pollue » la sphère urbaine parisienne

Il existe notamment toutes les malfaisances que ce manège implique. C’est d’après ce qu’a affirmé une source policière au journal. Les trafiquants, dont ceux d’origine algérienne, se donnent à de multiples pratiques illégales. Outre la vente à la sauvette, les mis en cause se livraient à bien d’autres choses. Ils diversifiaient très bien leurs méfaits, précise la même source.

Les services de sécurité ont bien noté que les « vols à l’arraché et à la tire » connaissent une hausse fulgurante. Le phénomène commence donc à prendre des dimensions de plus en plus « toxiques » sur le plan urbain. Le trafic de cigarettes qui a exploré de nouveaux territoires en raison du confinement engendrent davantage d’actes de « délinquance ».  

Il convient de rappeler que deux sans-papiers algériens ont été récemment arrêtés par la police parisienne. C’était il y a moins d’une semaine. Ils ont été placés en garde à vue pour vol et agression sur femmes. Les harragas interpellés prenaient pour cible les passantes qui circulaient téléphone à l’oreille.

Article recommandé :  Algérie : Tentative d’introduction de faux billets sur le marché noir de devises

Réserves de change de l’Algérie : Les experts entre crainte et espoir

Article précédent

Algérie : Le guépard du Sahara réapparaît après 10 ans d’absence

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires