La France fixe la date d’ouverture des frontières hors Schengen

France – Après la levée du confinement, viens le tour de la suppression des restrictions de trafic au sein de l’espace UE. Ainsi, la France a jugé qu’il était plus judicieux de régénérer les frontières extra-Schengen et intra-européennes.

L’ensemble des secteurs ont été relancés en France, après avoir annoncé le début du déconfinement. Et désormais, le tour est venu pour le secteur de circulation, au delà de l’état Schengen. En effet, suite à une déclaration du ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, hier soir, 12 juin; l’ouverture des frontiéres extra-Schengen a été fixée par la France pour le début du mois de juillet prochain, (1 juillet).  

Le communiqué de presse, a souligné que « cette ouverture s’effectuera de façon progressive et différenciée selon la situation sanitaire des différents pays tiers, et conformément aux modalités qui auront été arrêtées au niveau européen d’ici là ». 

La situation des étudiants étrangers abordée

Cependant, les deux représentants de l’état n’ont pas omis d’expliciter la situation estudiantine. En indiquant que, les autorités ont pris les dispositions nécessaires; afin de maintenir la stabilité du pôle universitaire. 

En outre, les étudiants étrangers seront de nouveaux autorisés à s’introduire en France, peu importe leur provenance. En sus, ils bénéficieront d’une régularisation administrative. Ceci dit, toutes les procédures et les formalités d’introduction, seront facilitées et traitées de façon prioritaire. Les demandes de visas et titres de séjours, inclus. 

Date d’ouverture frontières en France : Quid les frontières intra-européennes ?

Ledit document, a notamment traité la question de la relance des frontières intérieures européennes. Il a été déclaré par les autorités concernées, que la relance de cette circulation; à caractère terrestre, aérien et maritime, sera officialisée le 15 juin prochain, à partir de 00h00.

« A compter du 15 juin, les personnes en provenance de pays de l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’ Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican) pourront donc entrer sur le territoire français sans restrictions liées à la lutte contre le COVID-19, comme c’était le cas avant le 18 mars 2020 »; a stipulé la même source.

Néanmoins, le maintien du protocolaire de réciprocité demeurera authentifier, avec l’Espagne et le Royaume-Uni. Une décision qui se voit respectueuse des modalités de préservations exigées par les deux pays respectifs; à savoir une mise en quarantaine pour une quatorzaine dès l’arrivée des voyageurs. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes