AccueilActualitéFranceFrance : une famille qui vit en Algérie a perçu 80 000...

France : une famille qui vit en Algérie a perçu 80 000 euros d’aides de la CAF

France – Une famille qui vit en Algérie a perçu 80.000 euros d’aides sociales de la France, échelonnées sur une période de 6 ans. Dzair Daily vous donne plus de détails sur cette affaire ce vendredi 18 février 2022. 

Une famille qui vivait en Algérie a perçu 80.000 euros d’aides de la France. Alors qu’elle n’y avait pas droit. Cette famille a reçu environ 1110 euros par mois, entre le RSA (Revenu de Solidarité Active), et les aides de la Caisse d’Allocation Familiale. C’est en tout cas ce que rapporte le quotidien Echorouk.

L’affaire a été portée devant le tribunal judiciaire d’Avignon, où le couple a été jugé le mardi 15 février. Cette fraude d’envergure a pu être menée à bien alors que le père de famille de quatre enfants faisait des allers- retours réguliers entre l’Algérie et la France. Alors que la famille vivait en Algérie.

Les affaires de fraudes aux prestations sociales sont légion. Mais elles sont rarement suivies de poursuites pénales. Dans ces cas-là, un échéancier de remboursement est généralement mis en place. Et les mis en causes remboursent alors par petites tranches. Cependant, dans le cas de cette affaire, le vice-procureur Pierre Cramier a expliqué pourquoi elle en est arrivée là.

Un échéancier de remboursement

En effet, le magistrat a indiqué que l’ampleur de la fraude, son montant élevé et sa longue durée ont fait que le dossier est arrivé sur la table du tribunal. Cramier a ajouté que ce genre de malhonnêtetés contribuent à fragiliser le système. Le père de famille a déclaré à la barre ne pas avoir eu le choix, car il était malade. Son épouse, quant à elle, dit ne pas s’être rendue compte de la gravité de la situation. Ajoutant qu’elle l’avait fait pour ses enfants. 

Le vice-procureur a requis le remboursement des sommes qui ont été perçues par le couple. Ainsi qu’une peine de prison avec sursis de 3 à 4 mois. La famille s’est finalement installée en France en 2021. Et a commencé le remboursement via des retenues sur les prestations auxquelles elle a droit. La procédure est en cours. Le jugement sera rendu le 15 mars prochain.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes