AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantFrance : Des étudiants veulent retourner en Algérie à cause de la...

France : Des étudiants veulent retourner en Algérie à cause de la précarité

France De nombreux étudiants Algériens à l’ère de la pandémie de COVID-19 vivent dans la précarité et songent à retourner en Algérie, selon la presse régionale française. 

En effet, plusieurs médias de la presse régionale française, notamment l’Est Républicain et Paris-Normandie, ont mentionné la précarité et les difficultés financières que vit un grand nombre d’étudiants étrangers en France, ces derniers ont également évoqué plusieurs cas d’étudiants venus d’Algérie

En France, le reconfinement et les fermetures de site de plusieurs entreprises ont bouleversé les modes de vie et les formes de sociabilité de plusieurs étudiants, ils ont affecté de manière considérable les emplois étudiants. 

Parmi eux, Sara, une jeune étudiante algérienne qui a rejoint les rangs universitaires de Franche Comté à Besançon en septembre dernier a témoigné pour le quotidien régional français l’Est républicain. Cette dernière venait de se procurer des produits alimentaires.

Effectivement, la jeune femme a déclaré qu’après deux mois de son arrivé en France; le gouvernement a décidé de recourir à un reconfinement resserrant les mesures préventives. Par la suite, la jeune étudiante a confié qu’elle a perdu sa source de revenus, elle est actuellement sans emploi. Sara considèrent les approvisionnements alimentaires dont elle bénéficie pendant cette interminable crise sanitaire comme étant vitaux, rapporte la même source. 

Des étudiants Algériens songent à retourner en Algérie

Dans ce même contexte, le média Paris-Normandie a abordé dans son article publié le 16 novembre dernier; les différents recours d’un nombre important d’étudiants étrangers à l’aide alimentaire. 

Un jeune Algérien de 25 ans, Aissa, étudiant de l’université de Rouen a donc annoncé au journal régional que la situation dans laquelle il se trouve est complexe. L’étudiant songe parfois à retourner dans son pays natal, l’Algérie. De plus, le jeune homme a confié que plusieurs de ses condisciples l’ont incité à s’adresser aux secours populaires; afin qu’il puisse survivre en ces temps de crise sanitaire provoquée par la pandémie du coronavirus, indique la même source. 

Pour mémoire, à Montpellier une opération de distribution de colis alimentaires a été menée par l’organisme d’aide solidaire l’Aza rouge; et plusieurs autres associations caritatives s’activent afin d’aider ces étudiants en détresse,  selon la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes