Voyageurs Algériens

France : Des étudiants Algériens refusés à cause des frontières fermées

0
étudiants Algériens frontières fermées
S'abonner :

France – De nombreuses universités françaises ont refusé les inscriptions d’étudiants étrangers, notamment des algériens arrivés après les délais d’inscriptions à cause des frontières fermées.

En effet, les dates prévues pour l’arrivée des étudiants étaient censées être du 06 au 21 Septembre, mais à cause des restrictions prises pour lutter contre la crise sanitaire mondiale, et le temps qu’a pris l’ouverture des frontières, ces étudiants ont pris du retard.

Jusque-là, nous n’avons pas les chiffres exacts; ni le nombre d’étudiants qui ont reçu des refus ni les universités concernées. Car, en France, chaque université gère les questions de scolarité de façon totalement indépendante. Mais c’est vrai que sur les réseaux sociaux, dans les groupes des étudiants algériens, plusieurs posts et témoignages évoquent la même situation : le refus d’inscription pour cause retard d’arrivée sur le sol français dû aux frontières fermées.

Comme c’est le cas à l’université de Lorraine, où ils sont neufs étudiants étrangers, dont des algériens; à se voir refuser l’inscription, rapporte ce vendredi 16 octobre la chaîne France 3 relayé par le site spécialisé Visa Algérie. Une étudiante algérienne déclare que c’est à cause de la crise sanitaire que l’ambassade de France a mis du retard à lui délivrer son visa.

L’université de Lorraine déclare que ces étudiants ne pourront pas rattraper ce retard

En effet, c’est par e-mail, que les responsables de cette dite université ont informé les étudiants; qui ont vécu une longue période de doute, d’angoisse et d’attente avant l’obtention de leur visas; qu’il n’était pas nécessaire de venir en France au-delà de la date limite.

Ces étudiants ont espéré jusqu’à la dernière minute que cette université serait plus souple et comprendrait leur situation. Comme a déclaré une étudiante algérienne à France info « vu la crise sanitaire, vu les restrictions de déplacement imposées par les gouvernements du monde entier pour lutter contre le Covid-19; on pensait que les responsables de l’université seraient compréhensifs. Malheureusement ce n’est pas le cas », dit-elle.

Selon les responsables, un retard de cours de quatre semaines a été observé; et c’est juste impossible à ces étudiants de rattraper ce retard, « Ce n’est pas raisonnable d’accueillir des étudiants avec un retard si important »; a déclaré pour sa part la vice-présidente de l’université de Lorraine.

Article recommandé :  Ouverture de la frontière : L’Algérie reste ferme dans sa décision

Algérie : 2 bachelières lynchées sur les réseaux pour port (ou) non-port du voile !

Article précédent

Coronavirus : L’Algérie traverse une deuxième vague ? Berkani répond

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.