MaghrebSociété

Zemmour préfère « François » à « Mohamed » pour les Musulmans de France

0
Eric Zemmour France Islam
S'abonner :

Maghreb/France – Une fois de plus, Éric Zemmour s’est attaqué sans concession aux prénoms à consonance arabe attribués par les musulmans de France à leurs enfants.

L’écrivain et polémiste controversé Éric Zemmour a débattu le 10 février dernier sur le plateau de CNews avec Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, en abordant la thématique de l’intégration culturelle des étrangers tout en s’en prenant une nouvelle fois aux musulmans, plus précisément ceux originaires du Maghreb.

Éric Zemmour estime qu’il est obligatoire à tout étranger qui arrive en France, de s’adapter et de s’approprier la culture française. « Vous dites que le prénom Mohamed est discriminant, mais les parents auraient dû les appeler François ! », riposte-t-il, expliquant dans ce sens que « le prénom est un marqueur culturel d’intégration ».

« Les gens qui viennent de l’étranger doivent s’assimiler cette culture pour être accepté par les autres. Ce n’est pas en s’appelant Mohamed ou en mettant un voile sur la tête de leur femme qu’ils vont y parvenir. C’est de l’auto-discrimination », s’indigne le polémiste.

La loi doit se réimposer selon Zemmour

À cet égard, l’écrivain français a évoqué une loi qui, selon ses dires, existait depuis l’époque de Bonaparte et qui imposait aux parents de donner des prénoms du calendrier chrétien [des saints chrétiens] à leurs enfants. Il a exprime avec regret son abolition en 1993 par les socialistes.

Une libération de choix qui avait été pointé du doigt en 2003, non pas pour ses dérives religieuses mais pour l’imagination parfois excessivement débordante de certains parents, estime-t-il. « Une liberté qui s’attaque à l’héritage de la France qui est un pays culturel riche en histoire », déplore l’interlocuteur.

À ce sujet, le prénom « Mohamed » figure dans le top 20 des prénoms de la région de Seine-Saint-Denis en 2018. Une réalité qui met vraisemblablement Éric Zemmour dans tous ses états, le poussant à s’attaque à tous les prénoms étrangers, pas seulement à ceux issus de l’immigration maghrébine.

Quant à la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, cette dernière a affirmé que seulement 10% des enfants de couples immigrés naissent en France. « Il n’y aura pas un peuple remplacé par un autre », a ainsi rétorqué Marlène Schiappa à Zemmour en faisant référence à la famsue théorie du « grand remplacement ».

Article recommandé :  France : Eric Zemmour réagit à l'élection de Tebboune et insulte l'Algérie

Tunisie : Lotfi Bouchnak refuse de chanter en Israël pour 400.000$

Article précédent

Visa Canada pour Algériens : Nouvelle facilitation et procédure en 2020

Article suivant

Lire aussi

avatar
  S’abonner  
Notifier de