France : Éric Zemmour expulsera les Algériens au chômage ? Le polémiste dévoile ses ambitions

France – Le candidat à l’élection présidentielle, Éric Zemmour a levé le voile sur ses ambitions en matière de l’immigration et affirme vouloir expulser les étrangers notamment les Algériens au chômage. Dzair Daily vous en dit plus dans les lignes qui suivent.

Enfant d’une famille de pieds-noirs qui ont dû quitter précipitamment l’Algérie au moment de la guerre ; l’homme politique ne cesse de cracher son venin sur les émigrés maghrébins, notamment les Algériens. Effectivement, l’idéologue de l’extrême-droite a fait de l’immigration, la base essentielle de son programme présidentiel. Ainsi, Éric Zemmour prévoit l’expulsion des étrangers, entre autres les Algériens chômeurs de la France.

Vous voulez en savoir davantage ? On livre pour vous, ce jeudi 16 décembre 2021, plus de détails à cet égard. Effectivement, l’homme politique a accordé, ce mercredi un entretien au média généraliste RTL. Le prétendant à l’Élysée a dévoilé ses ambitions en matière d’accueil légal des immigrés. Dans son discours, Éric Zemmour s’en est pris, une énième fois, aux Algériens établis à l’Hexagone.

L’essayiste français compte élargir la nomenclature des motifs d’expulsions des étrangers. Dans ce sillage, l’homme politique a suggéré de renvoyer les immigrés vers leur pays d’origine. Et ce, si ces derniers ne trouvent pas de travail au bout de six (06) mois. Il s’agit de toute façon de ce que rapporte le média spécialisé Visa Algérie, dans son édition de ce mercredi.

France : Éric Zemmour prévoit l’élargissement de la liste des motifs d’expulsion

En effet, Éric Zemmour veut se débarrasser des chômeurs étrangers non-européens. Pour justifier sa démarche, il a cité des raisons économiques. Cette catégorie représente, selon les chiffres avancés par le même locuteur, 55 % des émigrés. « Ces gens vivent aux frais du peuple français », a-t-il dénoncé. C’est ce que rapporte la même source médiatique.

Aux yeux de l’ex-chroniqueur de CNews, les étrangers en inactivité professionnelle ne sont pas « utiles » pour l’Hexagone. Ils doivent, par conséquent, gagner leur pays d’origine. Outre les émigrés, l’expulsion concerne également les délinquants et les criminels étrangers. Il est toujours question de ce que souligne le média susmentionné.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes