France : Éric Zemmour s’attaque à l’histoire de l’Algérie une nouvelle fois

France – Une fois de plus, l’idéologue de l’extrême-droite comme on le présente, Éric Zemmour, dénigre l’histoire de l’Algérie. Découvrez dans les prochaines lignes l’étendue de son offensive politique, ce 16 octobre 2021.

Issu d’une famille juive d’Algérie qui a embarqué pour la France, Éric Zemmour continue de s’attaquer à l’histoire de son pays d’origine. Certes, connu pour ses polémiques autour de l’immigration et de l’islam en France. Cependant, cette fois-ci, c’est en faveur d’une potentielle candidature aux présidentielles françaises de 2022 que ses critiques font rage à l’encontre de l’Algérie.

C’était donc ce vendredi que la satire de Zemmour envers l’histoire de l’Algérie s’est envenimée. Lors d’une conférence à Nîmes en France, le politicien et surtout écrivain avec son dernier livre « La France n’a pas dit son dernier mot », sorti il y a un mois, a abordé la colonisation française en Algérie. 

En résumé, le polémiste clame que la France est le seul colonisateur à avoir pris soin de l’Algérie. L’unique, dit-il, à avoir laissé des infrastructures au peuple algérien colonisé. En ajoutant qu’aucune excuse n’est à présenter à l’Algérie. Il évoque par la les crimes non encore reconnus. Pour rappel, celui du 17 octobre 1961 à Paris en demeure un exemple sanglant. 

« L’Algérie a toujours été colonisée. Et c’est nous qui avons été les meilleurs colonisateurs », déclare Zemmour

Dans ce sillage, avec son discours combinant sa « haine contre les migrants et la Révolution algérienne », Zemmour rejette la faute sur les gouvernements des pays anciennement colonisés pour avoir « martyriser » leurs peuples. Et ce, après l’indépendance, dit-il. C’est alors à eux de s’excuser, clame l’auteur du Destin français. C’est ce que relate le média Le Mouvement de sa récente rencontre avec ses partisans.

Toujours pas candidat officiellement, néanmoins les campagnes de soutien au profit d’Éric Zemmour comme prédendant à occuper l’Elysée se répandent. Avec sa répulsion envers les Arabes, disent ses détracteurs, et l’Islam, mais également son dénigrement de l’histoire de l’Algérie, sa position paraît bien claire. Et c’est ce qui inquiète en effet une grande partie de la diaspora algérienne en France, si toutefois, il parvienne à se faire élire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes