AccueilActualitéFranceFrance : les emplois qu’occupent le plus les Algériens

France : les emplois qu’occupent le plus les Algériens

France – Une étude faite par la Direction de l’animation, de la recherche, des études et des statistiques (Dares), rattachée au ministère français du Travail a mis le point sur les principaux emplois qu’exercent les ressortissants algériens immigrés en France.

En effet, la cellule statistique du ministère du Travail en France a procédé à une enquête, visant à dresser le panorama des emplois occupés par les immigrés en France, y compris les Algériens. La Direction de l’animation, de la recherche, des études et des statistiques a identifié les cinq (05) principaux métiers qu’exercent les ressortissants algériens résidant en France. Dzair Daily rapporte pour vous les détails, ce mercredi 7 juillet 2021.

Effectivement, la Dares a mené une étude approfondie pour déchiffrer le monde du travail en France. La direction a publié, vendredi, un article intitulé : « Quels sont les métiers des immigrés ? ». Le document fait, ainsi, ressortir les métiers des étrangers à l’Hexagone, entre autres les Algériens. Selon la même source, il existe plus de 303.000 travailleurs de nationalité algérienne dans cinq (05) principaux métiers. Soit l’équivalent de 1,2 % de l’ensemble des emplois.

Dans le détail, la Dares a fait savoir que la majorité des résidents français nés en Algérie sont des agents de gardiennage et sécurité. Cela au taux de 5,9 %. Sur la deuxième marche du podium, on retrouve le métier d’assistante maternelle. Ce dernier équivaut au pourcentage de 2,5 %. Il s’agit des chiffres relayés par la même cellule.

Le pourcentage des travailleurs nés au Maghreb en France

La troisième position revient aux agents d’entretien. Les Algériens représentent, en effet, 2,4 % du total des travailleurs. Cela, au même taux que ceux travaillant dans le domaine des transports, notamment la conduite de véhicules. Selon la même étude, les ouvriers non qualifiés de manutention occupent la cinquième place du classement. Les travailleurs nés en Algérie exerçant ce dernier métier constituent, en effet, 2,1 % de l’ensemble des employés.

En ce qui concerne le Grand Maghreb, les analyses de la Dares ont montré que les travailleurs venant de l’Algérie, le Maroc et la Tunisie représentent 27 %. Ainsi, 2,7 millions sont nombreux dans trente-cinq (35) différents métiers, ajoute la même source. Ce chiffre concerne les résidents nés dans les pays susmentionnés, même ceux qui ont pu être naturalisés par la suite.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes