France : qui est Élisabeth Borne ? Carrière et origine de la nouvelle Première ministre

France – Élisabeth Borne est la nouvelle Première ministre. Dans ce numéro du 17 mai 2022, Dzair Daily vous dévoile toutes les informations à propos de sa carrière et son origine. Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à lire les lignes suivantes. 

Élisabeth Borne est Première ministre en France depuis ce lundi 16 mai. En effet, cette femme d’État a été nommée par le président de la République française, Emmanuel Macron. De ce fait, cette ancienne ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion sera chargée de constituer un nouveau gouvernement. 

Âgée de 61 ans, Élisabeth Borne est née le 18 avril 1961 à Paris. Cette haute fonctionnaire a des origines de la Normandie du côté de sa mère Marguerite Lecèsne. Ainsi que des origines juives de son père Joseph Bornstein. Il est originaire d’une famille réfugiée en France de la Russie en 1939. À l’époque, ses parents travaillaient dans le domaine pharmaceutique. Et ce, avant de rencontrer certaines difficultés financières.

Puis, le père d’Élisabeth a trouvé la mort en 1972 et la jeune fille est devenue « pupille de la Nation ». Par conséquent, la nouvelle Première ministre a dû passer par une enfance difficile. Malgré cela, elle a réussi à intégrer une école d’ingénieur. C’est ainsi que la jeune femme est devenue ingénieur des ponts, des eaux et des forêts en 1981. En plus de l’obtention d’une maîtrise en administration des affaires. L’Internaute relate l’information.

À propos de la carrière professionnelle d’Élisabeth Borne 

Très jeune, la fille de Joseph Bornstein a commencé à se diriger vers les coulisses de la politique. En effet, elle a réussi à travailler dans des cabinets au ministère de l’Équipement. Puis, à la direction régionale de l’Équipement d’Ile-de-France. Pour ensuite devenir conseillère au ministère de l’Éducation nationale en 1990. En sus, cette haute fonctionnaire occupait souvent des postes clés auprès des ministres de gauche entre 2008 et 2013.

En tant que directrice générale de l’urbanisme à la mairie de Paris à préfète de la région Poitou-Charentes et de la Vienne, la nouvelle Première ministre a formé des liens avec Ségolène Royal, la présidente de région pour devenir directrice de son cabinet. Il s’agit d’une étape cruciale dans la carrière de cette dame.

Par ailleurs, Élisabeth Borne a réussi à enrichir son CV tout en dirigeant plusieurs groupes, notamment, ceux privés et publics. Parmi eux, nous pouvons citer Sonacotra en 1990, la SNTF en 2000, le groupe Eiffage et le Printemps en 2015. Arrivant à sa nomination au gouvernement, présidente de la RATP. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes