France : décès de trois Algériens percutés par un train

France – C’est une véritable tragédie qui s’est produite ce matin dans le sud-ouest ! Quatre migrants ont été violemment percutés par un TER (Transport express régional). Cet accident de train, en France, a causé le décès de trois individus « possiblement des migrants algériens ». Découvrez davantage d’informations à ce sujet dans les lignes qui suivent. 

Le trafic SNCF a été perturbé pendant plus d’une heure dans la matinée de ce mardi 12 octobre 2021, après un grave accident survenu aux alentours de la gare de Saint-Jean-Luz, à Ciboure, dans les Pyrénées-Atlantiques. Aux environs de 5h30 du matin, heure de France, un train régional (TER) a mortellement fauché quatre individus, provoquant le décès de trois algériens mais dont l’identité n’a pas encore été déterminée. 

Selon les premières informations, les quatre victimes seraient en effet possiblement des migrants de nationalité algérienne. C’est ce qu’indique le tribunal judiciaire de Bayonne à l’AFP soulignant notamment qu’elles étaient majeures. Toutes étaient à priori allongées sur les rails au moment du passage du TER roulant en provenance d’Hendaye vers Bordeaux. Trois d’entre elles n’ont pas survécu à leurs blessures. 

Elles sont mortes sur le coup. Le quatrième migrant, grièvement blessé, a été pris en charge par les sapeurs-pompiers. Il a été transporté vers le centre hospitalier de la Côte basque en état d’urgence absolue. L’intervention des secours a nécessité la neutralisation des voies pendant un long moment. Les passagers à bord du train en cause dans l’accident, sous le choc, ont très vite été pris en charge. Il s’agit là de ce dont informe la SNCF. 

Des sans-papiers heurtés par un train SNCF : enquête et analyse sur l’accident mortel 

D’après Jérôme Bourrier, procureur de Bayonne, le survivant de l’accident est blessé aux membres inférieurs et à l’abdomen. Pour sa part, le Maire où s’est déroulé le drame a souhaité apporter plus de détails quant aux quatre victimes. Eneko Aldana-Douat s’est exprimé sur la chaîne BFM TV. « Deux corps ont été identifiés pour l’instant. Il s’agit de deux personnes de nationalité algérienne, âgées de 28 et 36 ans », a-t-il fait savoir. 

Avant de poursuivre : « Les premières informations laissaient penser qu’il s’agissait de migrants qui venaient de passer la frontière. Mais il s’avère qu’il s’agirait de migrants déjà présents sur le territoire ». Une enquête de flagrance est en cours. Elle permettra de déterminer les circonstances de l’accident et de mettre en évidence l’identité des trois sans-papiers algériens ayant succombé à leurs blessures.

C’est le commissariat de Saint-Jean-de-Luz et la police judiciaire de Bayonne qui se chargent de l’investigation. Selon la presse française, des associations d’aide aux migrants prévoient un rassemblement. Celui-ci devrait se tenir en fin d’après-midi, aux alentours de 18h00, devant la gare ferroviaire susvisée. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes