26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
samedi, 15 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéFranceFrance : Cyril Hanouna tacle Enquête exclusive et défend l’Algérie (vidéo)

France : Cyril Hanouna tacle Enquête exclusive et défend l’Algérie (vidéo)

Publié le

- Publicité -

France – Après les nombreuses dénonciations qui ont circulé sur les réseaux sociaux, c’est en France que le documentaire d’Enquête exclusive « l’Algérie, le pays de toutes les révoltes », diffusé sur la chaîne TV M6 a sévèrement été critiqué par les journalistes de l’émission Touche pas à mon poste (TPMP), dont son animateur Cyril Hanouna.

Alors que le dernier numéro d’Enquête exclusive, le magazine hebdomadaire de Bernard de La Villardière diffusé sur M6; a soulevé des réactions sur le web de la part des participants et des internautes Algériens; mais aussi de la part des autorités Algériennes; il n’est également pas du goût de certains Français. Pour sa part, Cyril Hanouna, chroniqueur et animateur de télévision français a sévèrement critiqué la démarche de Bernard de La Villardière sur le documentaire, « l’Algérie, le pays de toutes les révoltes ».

En effet, diffusant des clichés sur l’Algérie qui ont provoqué de vives réactions dans le pays, le dernier numéro d’Enquête exclusive diffusé le 20 septembre dernier sur M6 était ce 21 septembre 2020 au cœur de l’émission française « Touche pas à mon poste ! (TPMP) » de C8. Une émission spécialisée dans le décryptage et la critique des produits audiovisuels. Ainsi, son animateur, Cyril Hanouna n’a pas hésité à recadrer le documentaire et son reporter.

- Publicité -

Pour le journaliste de TPMP, la démarche du documentaire de M6 était manipulatrice et non professionnelle. Pour sa part, le journaliste et chroniqueur de télévision français, Gilles Verdez a défendu la youtubeuse Noor. De son côté, l’ancienne présentatrice de TF1, Valérie Benaim, a également pris position en dénonçant la manipulation de Bernard de la Villardière, à propos de la partie du reportage qui évoquait la femme Algérienne.

Le ton monte durant le décryptage du documentaire sur l’Algérie

Ouvrant le sujet, le chroniqueur Jean-Michel Maire a déclaré « avoir un coup de gueule contre Enquête exclusive, qui a présenté dans la soirée du 20 septembre un numéro sur l’Algérie ». Il poursuit : « L’Algérie, sa modernité, ses traditions souvent archaïques ou en tout cas son manque de démocratie… ». Ce dernier n’a pas pu aller plus loin car Cyril Hanouna l’a interrompu. « Vous êtes déjà partial ? On vous a demandé de faire un lancement, c’est pas pour dire ce que vous pensez ! Ne dites pas de bêtises ! », a lâché le présentateur, avant de s’en prendre à Bernard de la Villardière.

Il convient de souligner que les relations entre l’animateur de TPMP et le présentateur d’Enquête exclusive sont loin d’être stables. « Hier, il était encore entêté pour avoir fait un reportage sur l’Algérie qui ne reflétait pas du tout ce qu’il se passait là-bas une fois de plus, c’est pas la peine d’en rajouter ce soir ! Après, Jean-Mi vous dites ce que vous pensez mais pour moi le coup de gueule ce soir, il est encore sur le traitement du sujet de Bernard de la Villardière ! », a-t-il rétorqué.

- Publicité -

Pour rappel, selon un communiqué du ministère de la Communication rendu public ce 21 septembre, la tutelle a décidé « de ne plus autoriser la chaîne de télévision privée française M6 à opérer en Algérie, sous quelle que forme que ce soit ». Ceci en raison de « la diffusion dimanche soir par cette chaîne d’un documentaire portant un regard biaisé sur le Hirak » et réalisé par une équipe munie « d’une fausse autorisation de tournage », a indiqué le ministère dans son communiqué.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -