L'Étudiant

France : Crise de logement, d’emploi .. Le calvaire des étudiants Algériens

0
France étudiants Algériens
S'abonner :

France – En cette crise pandémique, les étudiants Algériens qui se sont tournés vers la France pour leurs études se retrouvent dans une impasse car ils n’arrivent pas à trouver de logement ni d’un travail étudiant.

En effet, en cette rentrée universitaire qui est déjà compliquée à cause de la propagation du coronavirus, nombreux sont les étudiants algériens qui ont débarqué en France mais qui n’arrivent pas à se loger. Selon les propos de Campus France, les inscriptions ont augmenté de 2% par rapport à l’année précédente. Selon notre source Liberté, des avions pour rapatrier les gens bloqués en Algérie depuis la fermeture des frontières ont vu le jour.

En avril 2019, nombreuses sont les universités qui ont déclaré une hausse des frais d’inscriptions, craignant d’autres augmentations dans les temps à venir, nos étudiants ont décidé de se tourner vers la France cette année plus qu’une autre. Mais le problème principal réside dans le fait que souvent; les algériens déclarent une adresse temporaire avec une attestation d’hébergement qui est fourni par un proche mais finissent par se retrouver ensuite dans une crise de logement.

Parmi eux, Naziha, jeune femme algérienne qui a rejoint les rangs d’une université française a témoigné pour Liberté pour expliquer son souci. Elle a déclaré que la dame chez qui elle réside ne l’hébergera pas au-delà de trois mois. Elle explique aussi que son appartement est déjà très petit et qu’elle a trois enfants. Comme tous les étudiants dans sa situation; Naziha s’est inscrite au site de l’Ecaf (Etudiants et cadres algériens en France) pour pouvoir se loger.

Un des responsables de l’organisation de l’Ecaf s’explique

Selon Yacine Bouzidi, l’un des responsables de l’organisation de l’Ecaf; le problème de domicile est la première raison pour laquelle l’installation des nouveaux étudiants algériens est difficile, surtout en Île-de-France. Le problème principal est que dû au statut d’étudiants extra-communautaires ce qui ne donne pas le droit aux algériens de loger à la résidence universitaire. Un projet d’une demeure pour nos étudiants à la cité internationale universitaire à Paris a vu le jour il y a quelques années mais il est tombé à l’eau pour cause de finance. Nos universitaires se retrouvent à sous-louer des logements à Paris et en banlieue à plusieurs. 

Naziha rapporté à notre source qu’elle a eu une drôle de réponse à son annonce. On lui a proposé de rejoindre six étudiants dans un F3 au nord de la région parisienne à 400 euros, ce qui a déconcerté la jeune étudiante. Ce n’est pas tout, la jeune fille doit aussi trouver du travail à temps partiel pour gérer ses dépenses. Yacine Bouzidi explique également le problème d’isolement des jeunes surtout en cette situation sanitaire. C’est pourquoi l’Ecaf a créé un système de parrainage à travers lequel d’anciens étudiants soutiennent les nouveaux. « Nous avons déjà réussi à créer 180 parrainages » annonce le responsable.

Article recommandé :  Visa Ukraine pour les étudiants Algériens : Ce qu’il faut savoir en 2020

Étudier au Canada : Voici les démarches pour les Algériens

Article précédent

France : Riyad Mahrez tacle un média français à propos du PSG

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.