AccueilActualitéFranceFrance : création d’un titre de séjour pour les sans-papiers algériens

France : création d’un titre de séjour pour les sans-papiers algériens

France – Afin de faciliter le recrutement des sans-papiers étrangers, notmamment les Algériens, la France se dirige vers la création d’un titre de séjour pour cette catégorie. Les détails dans la suite de ce passage.

Bonne nouvelle pour les sans-papiers Dz souhaitant régulariser leur situation à l’Hexagone ! En effet, nombreux sont les Algériens, établis en France, cherchant à se procurer un titre de séjour. Récemment, un projet de loi a été proposé, fixant les conditions d’obtention de ce document pour les travailleurs irréguliers. Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de ce numéro du lundi 16 janvier 2023. 

Effectivement, pour contrôler l’immigration et améliorer l’intégration, la France souhaite la facilitation de recrutement des migrants, notamment les Algériens. Et cela, dans certains domaines. Défendu par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et le ministre du Travail, Olivier Dussopt, ce projet vise à régulariser la situation des employés clandestins.

De ce fait, les sans-papiers étrangers installés en France devront bénéficier d’un permis de séjour « Métiers en tension ». Il leur permettra d’exercer une activité professionnelle dans les secteurs enregistrant une pénurie de compétences, particulièrement le bâtiment et le médico-social. Il s’agit, en effet, de ce que rapporte le média spécialisé, Djalia Dz, dans son édition du dimanche.

Titre de séjour pour les travailleurs clandestins : voici les conditions

Afin de concrétiser ce projet, le gouvernement compte établir la nomenclature des professions en tensions région par région. Le but étant de déterminer les besoins de chaque territoire. Concernant les conditions, le document sera délivré pour une durée d’un an aux étrangers résidant depuis au moins trois ans. Ceux présentant huit bulletins de paie attestant qu’ils exercent un métier dans un secteur en tension.

Il convient de noter que cette mesure ne concerne pas tous les sans-papiers. Seulement quelques milliers de personnes bénéficieront de ce projet. Il est question là encore de ce dont nous informe la même source médiatique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici