AccueilActualitéFranceFrance : voici comment les Algériens peuvent obtenir une carte de séjour...

France : voici comment les Algériens peuvent obtenir une carte de séjour temporaire

France – Pour les Algériens résidant en France, il est tout à fait possible d’obtenir une carte de séjour temporaire. On vous dévoile davantage de détails à cet égard dans cette édition du 21 janvier 2023. 

Avec la hausse du nombre des sans-papiers, dont des Algériens, la France et le département de Gérald Darmanin se sont lancés, ces derniers mois, dans une « révolution ». Tandis que les Algériens en situation régulière installés en France pour du travail peuvent, eux, encore se procurer rapidement une carte de séjour temporaire. 

En effet, avec l’augmentation des regroupements familiaux et des demandes de résidence. La France s’apprête à imposer une nouvelle condition aux étrangers, dont les Algériens, désireux de résider sur le territoire métropolitain. Soit la maîtrise de la langue française. Ainsi, les ressortissants Dz déjà résidents en France peuvent se retrouver du jour au lendemain sans titre de séjour s’ils ne maîtrisent pas le français.

Néanmoins, cette mesure n’a pour l’instant pas encore été officiellement mise en vigueur. En outre, les travailleurs ayant un contrat de travail à durée déterminée (CDD) ou à durée indéterminée (CDI) peuvent tout à fait séjourner en France. Ces personnes devront toutefois demander un certificat de résidence. Le média Djalia dz rapporte l’information. 

Carte de séjour temporaire pour les Algériens : les documents à fournir 

Afin d’obtenir ce précieux titre de séjour, certains documents doivent être présentés et en langue française évidemment. Il  faudra dans un premier temps présenter son visa long séjour ainsi que son passeport valide. Ensuite, le concerné doit joindre à ces deux papiers son acte de naissance. En plus d’un extrait de naissance de ses enfants, pour les parents. 

En outre, il est également demandé de soumettre un justificatif de domicile de moins de 3 mois. 3 photos d’identité et une autorisation de travail pour le poste occupé sont également nécessaires. L’intéressé doit présenter en sus une copie des 3 derniers bulletins de salaire. En plus d’un certificat médical, remis par l’OFII, et enfin un justificatif de paiement des timbres fiscaux. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici