AccueilActualitéFranceFrance : comment un Algérien peut-il décrocher un titre de séjour de...

France : comment un Algérien peut-il décrocher un titre de séjour de 10 ans ?

France – Dans cette édition du dimanche 01 janvier 2023, Dzair Daily vous apporte tout ce qu’il faut savoir sur la procédure pour obtenir un titre de séjour de 10 ans pour un Algérien. Tous les détails seront dévoilés dans les lignes qui suivent.

Nombreux sont les Algériens, établis dans l’Hexagone, cherchant à se procurer ce document essentiel pour leur installation sur le territoire métropolitain. Il s’agit du titre de séjour de 10 ans qui peut être délivré à tout Algérien qui a des attaches familiales en France, a rendu service au pays, ou bénéficie d’une protection internationale.

Ce ressortissant algérien peut en effet déposer une demande pour une carte de résidence de 10 ans auprès de la préfecture ou la sous-préfecture la plus proche de son domicile. Cela dit, pour en bénéficier, certaines conditions doivent être prises en considération. Ainsi, une fois le dossier accepté, un récépissé sera délivré. Cela en attendant l’aval de la préfecture.

De ce fait, dans ce numéro d’aujourd’hui, on vous fait part de l’ensemble des conditions à respecter. D’autant plus que chaque catégorie de personnes doit suivre des étapes bien précises pour décrocher cette carte de résidence. Celle-ci peut alors être remise en premier titre de séjour ou en renouvellement d’une carte temporaire ou pluriannuelle.

Carte de résidence pour Algérien en France : époux d’un Français, voici les conditions

En outre, en ce qui concerne les personnes mariées à des Français, ces dernières doivent respecter certaines conditions. Il s’agit du fait que le demandeur doit résider de façon régulière sur le sol de l’Hexagone. L’individu concerné doit être marié pour au moins un an à un Français qui a déjà conservé la nationalité française. Ainsi, dans le cas où le mariage s’est déjà tenu dans un pays étranger, il va falloir le retranscrire.

Cela, sur les registres de l’état civil français. Pour les documents à fournir, le concerné doit déposer une copie du passeport. Et cela, en incluant les pages concernant l’état civil, les dates de validité et les cachets d’entrée.

En plus d’un acte de naissance, un justificatif de résidence de moins de six mois, de trois photos d’identité, d’un visa ou certificat de résidence toujours valide. Sans oublier un acte de mariage justifiant l’union de plus d’un an. Et pour finir, un justificatif de la nationalité française du conjoint.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

3 Commentaires

  1. Je suis né sur le sol français depuis 1958 scolarisé jusqu’à l’âge de 9 ans, puis mon père décida de rentrer chez lui en Algérie, pourquoi la justice française ne veut pas me réintégrer dans ma nationalité française ? Je n’ai jamais mis les pieds dans un tribunal ! Et je suis TS DE FORMATION

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici