La France a colonisé l’Algérie « pour mettre fin à l’esclavage », selon Jacquier

Algérie / France – La récente déclaration de la journaliste politique de CNEWS, Véronique Jacquier fait polémique sur les réseaux sociaux. Cette dernière estime que l’Algérie devrait être redevable à la France de l’avoir colonisé.

Il s’agit en effet de ce qu’a affirmé ce 16 juillet la journaliste politique de CNews, Véronique Jacquier. Sa déclaration a créé un tollé au niveau des réseaux sociaux; suscité par des propos scandaleux concernant la période du colonialisme français dans notre pays. Pour Jacquier, « l’Algérie n’était rien du tout avant la colonisation de la France ». 

De plus, la journaliste a estimé que la France avait conquis l’Algérie en 1830; pour « mettre fin à la piraterie barbaresque et à l’esclavage pratiqué par les musulmans à l’époque ». Poursuivant sur sa trajectoire de propos tranchants, Jacquier a bien précisé sa position sur le sujet. Pour elle, la France avait apporté des avantages à l’Algérie.

Ainsi, selon sa vision, c’est grâce à la colonisation française que l’Algérie a pu profiter des « ponts, des routes et des hôpitaux »; construits par la France, a-t-elle affirmé en contestant les mots d’Emmanuel Macron, lequel voit la colonisation comme un « crime contre l’humanité ». D’ailleurs, elle a jugé que ce dernier devrait plutôt rappeler les bienfaits du colonialisme français en Algérie, en ayant résulté plutôt que de s’autoflageller.

Colonisation France / Algérie : La demande d’excuses dérangent certaines parties françaises

En effet, c’est d’ailleurs autour du débat sur la création d’une commission sur la mémoire franco-algérienne; décidée par les présidents des deux pays et annoncée par Abdelmadjid Tebboune, dans le journal L’Opinion le 13 juillet dernier; que Jacquier a soutenu « qu’Emmanuel Macron devrait changer de discours; au lieu de pratiquer l’autoflagellation et la repentance; emboîtant le pas à Jacques Chirac et à François Hollande ».

De son côté, ne digérant pas la nouvelle Algérie loin de l’influence française, la patronne du RN français; Marine Le Pen a également mal réagit mal à cette histoire de demandes d’excuses morales. En effet, quelques jours après la restitution des crânes des résistants algériens; la politicienne française s’est attaquée au gouvernement algérien. Selon elle, il s’agit d’une simple manœuvre que les dirigeants algériens veulent utiliser pour justifier le retard de l’Algérie dans plusieurs domaines. 

« Les dirigeants algériens demandent des excuses pour le passé, afin de masquer le présent »; a-t-elle écrit sur son tweet. Elle mentionne en outre « une économie en ruine, une jeunesse délaissée et un pays en voie de déclassement ». Cherchant à tout prix à provoquer la partie algérienne, Le Pen a conclu en estimant « qu’il est temps qu’ils regardent en face le résultat de 60 ans d’indépendance ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes