AccueilActualitéFranceLa France augmente son quota de visas pour les Algériens

La France augmente son quota de visas pour les Algériens

France – Le Gouvernement d’Emmanuel Macron a décidé d’augmenter le quota de visas accordés aux Algériens d’une façon significative. Apprenez tout à ce sujet dans les prochaines lignes de cette édition du jeudi 22 décembre 2022.

C’est en marge de sa visite à Alger que le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé le retour à la normale dans les relations consulaires entre la France et l’Algérie. Cela concerne notamment l’augmentation du quota de visas pour la France accordés aux Algériens. C’est du moins ce qu’a indiqué l’ancien ambassadeur de Paris à Alger, Xavier Driencourt.

Au fait, l’homme politique s’est exprimé deux jours après l’annonce de Darmanin. Celui-ci qui a annoncé que, sous les instructions du locataire de l’Élysée, le pays a décidé de lever les restrictions. Notamment celles en rapport avec la délivrance de ces laissez-passer consulaires.

De ce fait, Driencourt est revenu aussitôt sur le sujet. Il a expliqué qu’un retour à la normale se traduit par l’augmentation du quota de visas pour les Algériens à 100 %. Sachant qu’il a été réduit à 50 % en septembre 2021. C’est du moins ce que l’ancien représentant diplomatique français en Algérie a souligné lors de son intervention sur Europe 1.

France : Driencourt pas très convaincu de cette décision

Pour rappel, le ministre d’Intérieur a précisé : « Depuis lundi dernier, nous avons repris, et nous l’avons décidé de le faire ensemble, une relation consulaire normale, celle qui existait avant la pandémie de Covid-19, notamment la relation sur les visas et l’échange entre nos populations, et ce, à la hauteur de la relation amicale extrêmement forte et spécifique entre la France et l’Algérie ».

Seulement, pour l’ex-ambassadeur de la France en Algérie, cette décision de normalisation des relations n’est pas très convaincante. D’autant plus que le timing choisi n’est pas propice. Il a parlé d’une « espèce de coïncidence dans le temps ». Pour cet homme politique, le Gouvernement de son pays n’a pas choisi le bon moment. Sachant que durant le déroulement de la Coupe du Monde, ce sujet passera presque inaperçu.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici