AccueilActualitéFranceFrance : « Attribuer des titres de séjour de 10 ans aux...

France : « Attribuer des titres de séjour de 10 ans aux étrangers est une erreur » (Patrick Stéfanini)

France – Le haut fonctionnaire français, Patrick Stéfanini, a montré des regrets par rapport à une décision prise dans les années 80 et qui est liée à l’instauration des titres de séjour de 10 ans dont bénéficient les ressortissants étrangers.

Dans une émission sur la chaine de télévision, CNews, le cadre supérieur de l’État français, Patrick Stéfanini, est passé aux « aveux ». D’après lui, que la France donne des titres de séjour d’une durée de 10 années au profit des demandeurs étrangers, constitue une erreur préjudiciable. L’homme s’est montré désolé vis-à-vis de cette pratique qu’il ne considère plus d’un bon œil.

Pour nuancer un peu tout de même, l’invité de la chaine d’information continue fait remarquer qu’il s’agit vraisemblablement d’une « erreur » commise sans volonté de nuire. De son point de vue donc, les bonnes intentions étaient là. Cependant, ces dernières n’ont pas permis d’éviter cette « faute » dont l’orateur semble se repentir.

Mais qu’est-ce qui a poussé justement à la prise de cette décision décriée aujourd’hui par l’un de ses partisans de jadis ? Stéfanini a justifié l’adoption en 1981 des titres de séjour délivrés pour une dizaine d’années par le souci d’encourager l’intégration des étrangers. Apparemment, et au vu du discours émis par le haut fonctionnaire sur la question, l’objectif recherché serait complètement ou en grande partie raté.

Titres de séjour : une nouvelle disposition plane à l’horizon

Si le cadre supérieur et homme politique français, Patrick Stéfanini, a fustigé le titre de séjour de 10 ans, il a toutefois refusé de carrément s’en prendre à l’immigration. Conformément à sa vision des choses en la matière, le membre du Conseil d’État assure que la France a été et demeure toujours un pays ouvert aux immigrés.

Plus concrètement, et via le canal qui lui a été offert par le média télévisuel, il a noté que le ministre de l’Intérieur est en quête d’un passage. Cela avec le groupe du parti politique de droite. En l’occurrence LR. En fait, Gérald Darmanin serait en phase de reprendre une proposition du leader de « Les Républicains ».

Il s’agit de ce que veut Éric Ciotti. À savoir, un permis de séjour à points. Le demandeur l’obtient. Mis s’il perd des points, son document sera remis en cause. Une autre disposition intéresserait Darmanin. On parle ici de celle d’Aurélien Pradié qui a perdu l’élection face à Ciotti. Il est question d’un permis de séjour de trois ans uniquement. Il obéit à un « bilan d’intégration ». Le renouvellement n’intervient que si ce dernier s’avère « positif ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici