AccueilActualitéFranceFrance : une Algérienne dépose plainte contre son mari après avoir obtenu...

France : une Algérienne dépose plainte contre son mari après avoir obtenu un titre de séjour

France – Après s’être mariée, une Algérienne dépose plainte contre son mari après être parvenue à obtenir un titre de séjour. Vous souhaitez en savoir plus ! Nous vous livrons tous les faits de cette affaire dans cette édition du 30 septembre 2022. 

Ayant obtenu un titre de séjour en France, une Algérienne dépose plainte contre son mari. Comme vous le savez, pour l’obtention de ce document, on peut trouver les démarches du regroupement familial. Hélas, pour certains, le mariage qui doit être comme une longue discussion infinie est interrompu du jour au lendemain.

En fait, de nombreuses relations prennent le chemin vers l’échec après seulement quelques mois de mariage. Tel est le cas de ces deux Algériens demeurant à l’Hexagone. Selon Ennahar, le couple s’est dit « oui » pour le meilleur et pour le pire en 2020. Une année plus tard, soit en juin 2021, la jeune femme rejoint son époux en faveur de la procédure de regroupement familial.

Au premier abord, le couple s’est installé à Paris avant de prendre leur direction vers Bourges. Si pour certains le regroupement familial est le début d’une nouvelle vie, pour d’autres, c’est le commencement d’un temps d’épreuves. En août 2021, l’épouse a dénoncé son mari auprès des tribunaux.

Un mariage qui prend une autre tournure !

Suite à des violences conjugales, l’Algérienne en question a choisi la voie de la justice. Il est à noter que ce n’est pas l’unique fois ! Un an plus tard, soit en juillet 2022, la principale concernée a de nouveau déposé plainte à l’encontre de son époux. À cet égard, son avocat a fait savoir que depuis ce temps, l’épouse a quitté son domicile conjugal et a emménagé chez son amie.

De ce fait, son ex-mari a été emprisonné suite à des accusations de violences conjugales. Faisant face à des problèmes colossaux sans fin, le couple s’est retrouvé devant le tribunal. Le mari, de son côté, a attesté que l’attitude de sa femme a complètement changé depuis qu’elle a mis le pied en France. Notamment après avoir décroché le titre de séjour.

C’est ce qu’a déclaré le média arabophone Ennahar. Dans la foulée, le mari a accusé son ex épouse d’avoir fait l’usage de leur mariage pour s’établir en France. Le tribunal chargé de ce dossier a tranché ! En fait, il a prononcé une peine d’emprisonnement de douze (12) mois, dont six (06) mois avec sursis. Ce même tribunal a interdit au coupable de contacter son ex-femme, en plus de le forcer à suivre des sessions de prévention sur la violence conjugale.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes