France : Air Algérie à l’aéroport de Paris-Orly.. Nouveau changement

Algérie / France – Désormais, les avions de la compagnie Air Algérie, atterriront dans un autre terminal à l’aéroport de Paris-Orly. On vous dévoile les détails.

Les avions du transporteur national sont cloués au sol depuis huit mois, soit la date de la fermeture des frontières qui a eu lieu à la mi-mars. Dans l’attente d’une éventuelle reprise des vols qui tarde à venir, la compagnie aérienne est autorisée à effectuer uniquement des opérations de rapatriement soumises à l’approbation du gouvernement. Si ce serait le cas, Air Algérie qui opère depuis le terminal de l’aéroport de Paris-Orly en France, devra modifier son emplacement d’atterrissage à partir de ce vendredi 20 novembre.

C’est en effet ce qu’a indiqué le site spécialisé Voyager DZ qui cite comme source le site officiel des aéroports de Paris. Selon ce dernier, plusieurs terminaux au sein de Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly sont temporairement fermés. Sur ce, certaines compagnies aériennes opérant depuis les terminaux susmentionnés se sont vues réorganiser leur opérations de vols et Air Algérie est l’une d’eux. 

Ainsi, la compagnie aérienne nationale algérienne qui opérait depuis le secteur Orly 4 est dans l’obligation de changer dès demain d’emplacement d’atterrissage. Celle-ci peut atterrir et décoller seulement depuis le terminal d’Orly 3. Outre le transporteur algérien, ceux de nos voisins devront également changer leur terminal. De ce fait, la compagnie aérienne tunisienne Tunisair et la compagnie aérienne marocaine; Royal Air Maroc opèreront uniquement à partir d’Orly 3.

Dans l’absence de l’ouverture des frontières, Air Algérie ne pourra ni effectuer des vols commerciaux ni déménager leur départ  

La tempête du nouveau Coronavirus a cloué les avions d’Air Algérie au sol depuis plusieurs mois. Cela va sans dire. Le terminal Orly 3 ne pourra pas accueillir les passagers de la compagnie aérienne algérienne avant l’annonce d’une reprise des vols en Algérie. Cet arrêt brutal et subit a laissé le transporteur aérien entrer dans des temps maigres. 

Pour s’en sortir et éviter de sombrer, Air Algérie comme toutes les compagnies aériennes un peu partout dans le monde; s’est vu dans l’obligation de chercher des plans de sauvetage. Cependant, pour l’instant, aucune décision n’a été prise. Le transporteur national continue donc à chercher une porte de sortie de cette crise. Celle-ci frappe de plein fouet son ordre financier. 

Air Algérie n’est pas la seule à ne pas prendre des décisions. En effet, les décisions tardent également à venir du côté du gouvernement algérien. Ce dernier ne s’est pas prononcé jusqu’à présent sur la date de l’ouverture des frontières. De même, sur celle de la reprise des vols. Dans l’attente, la compagnie aérienne algérienne a retroussé les manches et a décidé d’opérer des vols de rapatriement.

À cet effet, Air Algérie a décidé d’organiser un vol de rapatriement le 13 novembre dernier depuis Dubaï. Un autre a été organisé par Air Algérie pour permettre aux étudiants algériens bloqués en Espagne de regagner le pays. Depuis, les avions sont restés cloués au sol. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes